Press "Enter" to skip to content

Coronavirus en Côte d’Ivoire : Gnamien Konan invite les ivoiriens au confinement

Officiellement six cas de Coronavirus ont été confirmés en Côte d’Ivoire à ce jour, depuis le début de l’épidémie qui remonte à la semaine dernière. A l’issue d’une rencontre avec le conseil national de sécurité, une série de 13 mesures a été adoptée par l’exécutif ivoirien. Pour Gnamien Konan, la solution la plus efficace contre le Covid-19 reste le confinement à domicile.

«Chères sœurs et chers frères, si vous croyez comme moi, qu’il n’y a aucune preuve scientifique qui indique que les noirs vivant dans un pays chaud, sont invulnérables face au Coronavirus alors restez tranquillement chez vous.
Ne sortez plus pendant deux à trois semaines, le temps d’y voir plus clair.
Quand je vois les Gbakas, les Woroworos, les bus, les taxis motos je me demande si les gens pensent que les 136 mesures du gouvernement peuvent réellement nous protéger de ce virus. Je crois que beaucoup d’entre nous croient que les Ivoiriens sont naturellement protégés du COVID-19, comme ils le sont du virus d’Ebola.
Tous les pays, les grandes puissances médicales qui ont commencé par les mesures douces l’ont appris à leur dépend. Pour l’instant la seule solution face au CORONAVIRUS, c’est le CONFINEMENT. Prenez le temps et les dispositions nécessaires mais optez pour le confinement pour votre famille. À quoi ça sert de fermer les écoles si les parents et les servantes se promènent dans les woroworo et dans les marchés.
Même si au final, il y’a a plus de peur que de mal, nous n’aurions rien perdu.
Oui, faites rapidement vos provisions et évitez les sorties non indispensables quelles que soient les conséquences.
Croyez-moi, on ne peut pas suivre deux lièvres à la fois. Or il se trouve que notre gouvernement RHDP unifié est de toutes les façons trop préoccupé actuellement par la conservation de son pouvoir pour s’occuper de notre santé. Chacun doit se prendre en charge en toute responsabilité.
»

Be First to Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *