Appuyez sur “Entrée” pour passer au contenu

Les sujets du CEP 2024 au Burkina Faso attisent la polémique

Les sujets du CEP 2024 au Burkina Faso sont-ils trop corsés pour les candidats ? Pour le savoir, nous devrons attendre la proclamation des résultats de l’examen d’entrée en classe de sixième au Burkina Faso. Plus de 360 000 candidats ont composé du 4 au 6 juin pour le Certificat d’Etudes Primaires au Faso.

Les sujets du CEP 2024 au Burkina Faso alimentent la polémique sur les réseaux sociaux, depuis le début des épreuves. Pour rappel, les épreuves pour l’examen d’entrée en classe de sixième ont débuté officiellement le mardi 4 juin 2024. Les épreuves s’achèvent ce jeudi 6 juin 2024, conformément à l’organigramme mis en place par le ministère de l’éducation nationale.

En attendant la proclamation des résultats du CEP session 2024 au Burkina Faso, la nature des sujets donnés aux élèves suscite de nombreux débats. Pour certains, les sujets du CEP 2024 au Burkina Faso sont plutôt corsés, ce qui pourrait présager un taux de réussite au niveau national en baisse.

Mais nombreux sont ceux qui saluent le niveau des sujets CEP 2024 au Burkina Faso, estimant que seuls les meilleurs élèves en classe mériteront d’aller en classe de sixième. Dans tous les cas, les sujets de l’examen d’entrée en classe de sixième au Burkina Faso impressionnent de part et d’autre.

Il faudra donc attendre la proclamation des résultats pour juger du véritable niveau des élèves, face à ces sujets jugés corsés par certains. La proclamation des résultats du CEP au Burkina Faso devrait avoir lieu au mois de juin.

Cette année, ils sont plus de 360 000 candidats à prendre part aux épreuves pour le test d’entrée en classe de sixième. Ils représentent plus de la moitié des candidats aux examens scolaires cette année au pays des hommes intègres.

Le Baccalauréat enregistre environ 120 000 candidats, tandis que le BEPC 2024 enregistre un peu plus de 220 000 candidats au Faso cette année. En Côte d’Ivoire, le taux de réussite au CEPE s’établissait à plus de 83% en 2024 selon le ministère de l’éducation nationale.

Soyez le premier a laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Mission News Theme by Compete Themes.