Press "Enter" to skip to content

Top 10 des africains les plus riches

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Classement en ce début d’année des 10 africains les plus riches. Le top dix des plus grosses fortunes n’a pas encore changé de tête, si l’on se base sur les estimations en temps réel données par le magazine Forbes. En ce début d’année, la plus grosse fortune d’Afrique démarre l’année avec une légère hausse de son patrimoine financier.

Le top 10 des africains les plus riches dressé en ce début d’année 2018 est un classement des milliardaires qui nous réserve des surprises inédites. Pour l’instant, difficile de savoir si cette surprise est temporaire ou définitive, mais son influence sur le classement Forbes Afrique 2018 des plus grosses fortunes d’Afrique est indéniable.

Pour l’ensemble des dix milliardaires de notre classement, la nouvelle année a démarré sous de meilleurs auspices, excepté pour un illustre milliardaire qui nous vient de l’Afrique du Sud. Alors qu’il occupait la sixième place du top 10 des hommes les plus riches d’Afrique, Christoffel Wiese, le patron de Steinhoff, quitte le tableau des dix plus grosses fortunes africaines selon les chiffres donnés par le magazine américain ce mercredi 17 janvier 2018.

Suite à un énorme scandale qui a secoué le conglomérat en décembre dernier, le richissime homme d’affaires sud-africain a démissionné de la présidence de la société de distribution de meuble. Cette démission de Christoffel Wiese a manifestement eu de lourdes conséquences sur les finances personnelles du milliardaire sud-africain.

De la sixième place qu’il occupait l’année dernière, Christoffel Wiese se classe désormais hors du top 10 des africains les plus riches avec une fortune qui s’élève ce 17 janvier à 1,1 milliard de dollars. Sa sortie du classement coïncide également avec l’entrée dans le top dix d’un nouveau milliardaire, aussi de nationalité sud-africaine.Comme il fallait s’y attendre, le classement des 50 hommes les plus riches d’Afrique en 2018 nous réserve aussi de nombreuses surprises.

10e Mohamed Mansour (Egypte)

Malgré le départ de Christoffel Wiese du classement, le milliardaire égyptien Mohamed Mansour reste à la dixième place du podium, comme l’année dernière. Selon les estimations du magazine américain, la fortune de l’égyptien n’a toujours pas progressé en ce début d’année. Elle est actuellement évaluée à 2,7 milliards de dollars.

9e Isabel Dos Santos (Angola)

La fille de l’ancien président angolais pèse en ce début d’année 2018 environ 2,8 milliards de dollars, un recul par rapport à l’année 2017 où sa fortune s’élevait à 3,1 milliards de dollars.

Le clan Dos Santos qui avait la mainmise sur plusieurs activités en Angola voit son influence reculer dans le monde des affaires avec l’arrivée du nouveau président angolais. Mais Isabel Dos Santos demeure toujours la femme la plus riche du continent africain.

8e Koos Bekker (Afrique du Sud)

Le PDG du groupe de médias Naspers profite de la sortie de son compatriote pour se hisser dans le top 10 des africains les plus riches. En ce début d’année, le magazine américain estime la fortune personnelle de Koos Bekker à 2,9 milliards de dollars.

Rappelons que Koos Bekker était classé 11e plus grosse fortune du continent africain l’année dernière. Pour le mois de janvier, le milliardaire sud-africain gagne trois places et se positionne devant la seule femme du classement des dix plus grosses fortunes africaines.

7e Naguib Sawiris (Egypte)

Le PDG d’Orascom Telecom Holdings voit sa fortune personnelle progresser légèrement en ce début d’année. Mais ce progrès ne fait pas pour autant gagner quelques places au milliardaire égyptien dans le top 10 des africains les plus riches établi ce 17 janvier 2018.

A la tête d’une fortune estimée à 3,8 milliards l’année dernière, Naguib Sawiris pèse aujourd’hui 4,1 milliards de dollars dans les estimations en temps réel données par Forbes.

6e Issad Rebrab (Algérie)

Le milliardaire algérien gagne 3 places dans le classement des milliardaires africains en 2018. Le patron de Cevital, groupe agro-alimentaire qui compte aujourd’hui près de 18 000 salariés, constate une légère embellie de sa fortune personnelle pour ce mois de janvier.

Issad Rebrab est actuellement à la tête d’une fortune qui s’élève à 4,2 milliards de dollars, contre 3 milliards de dollars l’an passé.

5e Mike Adenuga (Nigéria)

Le PDG de l’opérateur mobile Globacom ne bouge pas pour l’instant d’un pouce dans ce top 10 des plus grosses fortunes africaines. Comme l’an passé, Mike Adenuga conserve en ce début d’année 2018 sa cinquième place dans le classement des hommes d’affaires les plus riches d’Afrique.

Il reste également la deuxième fortune au classement des 10 hommes les plus riches du Nigéria en 2018 derrière l’indétrônable du moment, le magnat du ciment Aliko Dangote. Selon les estimations en temps réel de Forbes, Mike Adenuga est à la tête d’une fortune qui s’élève aujourd’hui à 5,2 milliards de dollars.

4e Nassef Sawiris (Egypte)

Le milliardaire égyptien conserve lui aussi sa quatrième place comme l’année dernière, mais sa fortune personnelle connaît une légère évolution selon les estimations en temps réel du magazine américain. Le frère cadet de Nassef Sawiris dirige l’autre branche du groupe Orascom, à savoir la branche de construction de la société familiale.

Nassef Sawiris occupe également plusieurs fonctions parmi lesquelles un poste d’administrateur au sein de la société de construction LafargeHolcim et le même poste au sein de Groupe Bruxelles Lambert. Nassef Sawiris pèse en ce début d’année 6,8 milliards de dollars.

3e Johann Rupert (Afrique du Sud)

Les finances de Johann Rupert se porteront bien aussi longtemps que le secteur du luxe ne connaîtra pas la crise. Le milliardaire sud-africain est à la tête de Richemont, l’une des plus grandes entreprise de l’industrie du luxe au monde.

Richemont est la maison mère de plusieurs marques mondiales, entre autres Cartier, Chloé, Montblanc, Roger Dubuis, Piaget ou encore IWC. Selon le magazine américain, la fortune cumulée de Johann Rupert et de sa famille s’élève à 7,3 milliards de dollars en ce début d’année.

2e Nicky Oppenheimer (Afrique du Sud)

Nicky Oppenheimer est une référence dans le domaine de l’extraction des pierres précieuses en Afrique du Sud, particulièrement le diamant. Mais l’illustre diamantaire n’est plus à la tête du groupe De Beers, une entreprise spécialisée dans le domaine des pierres précieuses.

Nicky Oppenheimer a cédé ses parts de l’entreprise mais cela ne l’empêche pas de toujours se maintenir en seconde position du classement des africains les plus riches. La fortune en temps réel du diamantaire sud-africain s’élève actuellement à 7,7 milliards de dollars.

1er Aliko Dangote (Nigéria)

Indétrônable depuis plus de trois années consécutives, Aliko Dangote reste encore à la tête du classement des 100 hommes les plus riches d’Afrique en 2018 .

La fortune du milliardaire nigérian repart légèrement à la hausse pour ce mois de janvier, lui qui avait terminé l’année 2017 avec une fortune évaluée à 12,2 milliards de dollars. Mais ce jeudi 17 janvier, le magazine américain Forbes révèle dans ses estimations en temps réel que la fortune d’Aliko Dangote s’établit à 14,3 milliards de dollars, mais pour combien de temps ?

Be First to Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Mission News Theme by Compete Themes.