Press "Enter" to skip to content

Top 10 des africains les plus riches 2018

Le top 10 des africains les plus riches est un classement strictement réservé aux hommes d’affaires du continent. Les personnalités ont été écartées du podium en raison de l’origine bien des fois douteuse de leur fortune. Sans surprise, le tableau des dix plus grosses fortunes africaines en 2018 est dominé par le magnat nigérian de l’industrie cimentière.

Le top 10 des africains les plus riches est marqué en 2018 par un changement majeur. Après avoir figuré au classement des dix plus grosses fortunes africaines pendant des années, le milliardaire sud-africain Christoffel Wiese se retrouve désormais à la 23e place du classement des 30 hommes les plus riches d’Afrique.

Le principal actionnaire de Shoprite en Afrique du Sud a été contraint à la démission en décembre dernier suite la découverte de nombreuses irrégularités financières de Steinhoff, un conglomérat spécialisé dans la distribution de meubles et présent dans 30 pays au monde.

Conséquence de ce départ forcé, Christoffel Wiese a vu sa fortune chuter de plusieurs milliards de dollars. Même s’il figure toujours dans le cercle des plus grosses fortunes d’Afrique, Christoffel Wiese ne figure pas dans le top 20 des africains les plus riches en 2018. En dehors de la sortie du milliardaire sud-africain, très peu de changement à noter dans le top dix des plus grosses fortunes africaines établi cette année par le magazine américain Forbes.

Classement 2018 des 10 africains les plus riches

• 10e Mohamed Mansour (Egypte) 2,7 milliards de dollars : le milliardaire égyptien occupe la dixième place du classement des plus grosses fortunes africaines cette année, mais il est égalité cette fois avec la milliardaire angolaise Isabel Dos Santos, qui reste toujours la seule femme dans ce top 10 consacré aux plus grosses fortunes du continent africain.

• 9e Isabel Dos Santos (Angola) 2,7 milliards de dollars : la fille du président angolais a vu sa fortune chuter d’environ 400 millions de dollars entre 2017 et 2018. L’une des raisons qui expliquent ce recul de sa fortune, sa destitution de la présidence du Conseil d’Administration de Sonangol, la société nationale d’exploitation pétrolière en Angola.

Avec le départ de son père, l’influence du clan Dos Santos a considérablement reculé depuis l’accession de Joao Lourenço à la tête du pays l’année dernière.

• 8e Koos Bekker (Afrique du Sud) 2,8 milliards de dollars : pour ceux qui l’ignorent, Koos Bekker est le président de Naspers, un groupe de médias et de l’électronique présent dans environ 130 pays au monde.

La société actuellement côté en bourse de Londres affiche la plus grande capitalisation boursière pour un groupe de médias, si l’on retire les USA et la Chine du classement.

• 7e Naguib Sawiris (Egypte) 4 milliards de dollars : le milliardaire égyptien qui gère la branche communication du groupe familial ‘‘Orascom’’ pointe cette année à la 7e place du classement Forbes 2018 consacré aux africains les plus riches.

• 6e Issad Rebrab (Algérie) 4 milliards de dollars : le patron du groupe Cevital figure toujours dans le top 10 des africains les plus riches. Pour cette année, l’homme le plus riche d’Algérie est à la tête d’une fortune estimée à 4 milliards de dollars.

• 5e Mike Adenuga (Nigéria) 5,3 milliards de dollars : le deuxième homme le plus riche du Nigéria après Aliko Dangote est le patron de Globacom, le deuxième plus grand opérateur de son pays en termes de nombre d’abonnés. Mike Adenuga était en 2015 la seconde grosse fortune africaine juste derrière son compatriote nigérian qui pesait 15 milliards de dollars à cette même époque.

• 4e Nassef Sawiris (Egypte) 6,8 milliards de dollars : l’homme le plus riche d’Egypte en 2018 se rapproche de la symbolique de barre des 7 milliards de dollars de fortune personnelle.

En plus de gérer l’entreprise familiale Orascom, Nassef Sawiris détient 7% des actions de l’équipementier Adidas. Il est également actionnaire à hauteur de 5% dans le groupe de construction LafargeHolcim.

• 3e Johann Rupert (Afrique du Sud) 7,2 milliards de dollars : le patron de Richemont, maison mère de la marque de luxe Cartier et bien d’autres marques de luxe, vient en troisième position du classement des milliardaires africains 2018 recensés par le magazine américain.

• 2e Nicky Oppenheimer (Afrique du Sud) 7,7 milliards de dollars : le diamantaire sud-africain se maintient toujours en seconde position dans le cercle très fermé des 23 hommes les plus riches d’Afrique en 2018, même s’il a cédé ses parts de l’entreprise familiale De Beers à des investisseurs étrangers.

• 1er Aliko Dangote (Nigéria) 12,2 milliards de dollars : le milliardaire nigérian domine toujours le podium des plus grosses fortunes du continent africain.

Mais comparé sa fortune de l’année dernière, aucune évolution notoire concernant le patrimoine financier d’Aliko Dangote. Mais il reste à ce jour le seul milliardaire africain dont la fortune dépasse la barre des 10 milliards de dollars.

Be First to Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Mission News Theme by Compete Themes.