Press "Enter" to skip to content

La femme la plus riche du Nigéria, Folorunsho Alakija

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La femme la plus riche du Nigéria en 2018 se nomme Folorunsho Alakija. Selon le magazine Forbes, la milliardaire nigériane est la seconde fortune d’Afrique dans le classement féminin, juste derrière l’angolaise Isabel Dos Santos. La nigériane est la Vice-présidente de la compagnie pétrolière Famfa Oil, une compagnie présidée par son époux. D’après les estimations du magazine américain Forbes, la fortune de la nigériane s’élève cette année à 1,6 milliard de dollars.

La femme la plus riche du Nigéria reste toujours Folorunsho Alakija. Née en 1951 dans la ville de Lagos, elle passe son enfance dans une famille composée de 52 enfants, son père ayant pris pour épouse 8 femmes.

Dans le classement Forbes des africains les plus riches en 2019, la nigériane se classe parmi les 20 premières fortunes du continent africain. D’après le magazine américain, la femme la plus riche du Nigéria est à la tête d’une fortune estimée à 1,6 milliards de dollars en 2018.

Malgré une fortune aussi importante, Folorunsho Alakija n’est pas la femme la plus riche d’Afrique en 2018. La milliardaire nigériane est toujours devancée au classement par l’angolaise Isabel Dos Santos dont la fortune s’élève à 2,7 milliards de dollars cette année, soit presque le double de la fortune actuelle de la Vice-présidente de pétrolière Famfa Oil.

Classée deuxième parmi les 20 femmes les plus riches d’Afrique, Folorunsho dirige avec son époux, le célèbre avocat Modupe Alakija, la compagnie d’exploitation pétrolière nigériane. Mais contre toute attente, l’époux de la milliardaire nigériane n’est même pas classé parmi les 10 hommes les plus riches du Nigéria en 2018, alors qu’il est le président de Famfa Oil.

Les quatre enfants qu’elle a eus avec son époux, à savoir Dele Alakija, Folarin Alakija, Ladi et Rotimi Alakija, occupent chacun un poste de directeur au sein de la compagnie pétrolière. Rappelons que la milliardaire nigériane domine le classement des 5 femmes les plus riches d’Afrique de l’ouest, un podium que se partagent la République fédérale et le Ghana voisin.

Si elle est aux commandes d’une fortune estimée aujourd’hui à 1,6 milliard de dollars, la milliardaire nigériane ne fait pas pour autant partie de ces personnes riches nées avec une cuillère d’argent dans la bouche.

Le parcours de Folorunsho Alakija

A l’âge de 7 ans, la femme la plus riche du Nigéria est admise en pension au pays de Galles où elle suit des études pendant 4 ans. De retour au pays, elle travaille dans une banque en tant que secrétaire, mais elle quittera l’institution bancaire après la faillite de celle-ci.

Folorunsho Alakija se passionne pour la suite pour la mode. En 1986, ses efforts sont récompensés dans l’univers de la mode par le prix de la meilleure styliste dans son pays. En 1991, la femme la plus riche du Nigéria se lance dans l’imprimerie avant de s’investir dans le pétrole et devenir aujourd’hui la vice-présidente de Famfa Oil.

Be First to Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Mission News Theme by Compete Themes.