Press "Enter" to skip to content

Sidiki Konaté : «le RHDP est assis sur du solide»

Ancien proche de Guillaume Soro, Sidiki Konaté a rejoint les rangs du RHDP il y’a quelques mois, avant la tenue du congrès extraordinaire du parti unifié. Son militantisme aux côtés de la coalition houphouëtiste lui a permis de récupérer son poste ministériel au sein du gouvernement. A l’instar de plusieurs cadres du parti unifié, le ministre de l’artisanat insiste sur le fait que ‘‘2020 c’est déjà bouclé et géré’’.

Pour le ministre Sidiki Konaté, ‘‘2020 c’est déjà bouclé et géré’’ ne doit pas être considéré comme un vain slogan : «quand les gens disent que 2020 est bouclé, ça ne veut pas dire qu’on bavarde pour rien. Le mot bouclé n’est pas un slogan, ce n’est pas de l’orgueil», a précisé l’ancien proche de Guillaume Soro désormais membre du parti unifié. Depuis quelques temps, l’expression «2020 c’est déjà bouclé» est devenue monnaie courante chez plusieurs cadres du RHDP.

Ce slogan fait référence à la présidentielle de 2020 en Côte d’Ivoire, une élection que le RHDP devrait tout naturellement remporter, à en juger par le sens donné à cette expression. Mais George Ouegnin, président du mouvement EDS, n’a pas manqué de répondre aux cadres du parti unifié qui prêchent ce slogan quotidiennement : «Il se raconte çà et là que 2020, c’est déjà bouclé pour les élections…Eh bien je réponds oui 2020 est vraiment bouclé et même à double tour, mais c’est le président Laurent GBAGBO qui a la clé et ce de façon exclusive».

Pour ceux et celles qui doutent encore de la victoire du Rassemblement des houphouëtistes en 2020, le ministre Sidiki Konaté rappelle que «le RHDP n’est pas de l’amusement, nous ne sommes pas des plaisantins. Le RHDP est assis sur du solide. Nous disons, c’est bouclé à cause du travail préparatoire qui est fait».

Face à la candidature unique du parti unifié en 2020, celle du PDCI RDA, le parti d’Henri Konan Bédié. Pour l’instant, le Front populaire ivoirien n’a pas encore officialisé sa participation à la prochaine élection, mais avec l’acquittement de Laurent Gbagbo, la candidature du front populaire ivoirien en 2020 reste une hypothèse plausible.

Be First to Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Mission News Theme by Compete Themes.