Press "Enter" to skip to content

Nassénéba Touré : ‘‘Guillaume Soro n’est pas un poids politique effrayant’’

Après avoir pris ses distances avec le RHDP, Guillaume Soro est désormais présenté comme un électron libre sur l’échiquier politique en Côte d’Ivoire. Outre les possibilités d’une éventuelle alliance avec Bédié en 2020, l’ancien président de l’Assemblée Nationale ivoirienne pourrait très bien présenter sa candidature à la prochaine présidentielle, un fait que relativise Nassénéba Touré, maire de la commune d’Odienné.

Le départ de Guillaume Soro aura-t-il des conséquences sur l’électorat du RHDP dans le Nord de la Côte d’Ivoire ? Pour l’instant, la majorité des cadres de la région, à l’instar de Nassénéba Touré, minimisent les éventuelles conséquences que le départ de l’ex-président du parlement pourrait avoir sur cet électorat déjà acquis.
Dans une interview accordée au quotidien ivoirien Linfodrome, le maire de la commune d’Odienné a indiqué que Guillaume Soro était loin d’être un poids politique capable d’inquiéter le RHDP lors de la prochaine présidentielle en Côte d’Ivoire :

«Guillaume Soro reste le fils d’Alassane Ouattara, il le demeure. Et je répète à dire qu’en ce qui concerne le Rhdp, il n’est pas un poids politique effrayant. Le Rhdp est une grande force politique… Son CP (Comité politique), n’est qu’épiphénomène. Vous verrez qu’il aura l’effet d’un feu de paille. Parce que, ce n’est basé sur rien de solide. Comment veut-il espérer diriger la Côte d’Ivoire avec une idéologie marxiste ?».

En déplacement dans le nord du pays, Guillaume Soro a déjà commencé à s’attaquer au bilan social de l’actuel président, signe qu’il envisage probablement de se présenter en 2020 pour tenter de changer les choses. S’il bénéficie du soutien du RACI qui l’a d’ailleurs appelé à être candidat en 2020, Guillaume Soro doit encore s’assurer d’autres soutiens s’il souhaite créer la surprise lors du prochain scrutin présidentiel, dans l’éventualité où il se présenterait.

Malgré les désaccords entre Soro et le régime en place, Nassénéba Touré a confié que la porte d’un retour était toujours grandement ouverte :

« Guillaume Soro est un fils de la maison Rhdp, la porte lui reste ouverte. J’espère qu’avant 2020, le Député de Ferké aura compris son erreur, et qu’il reviendra à la maison».

Be First to Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Mission News Theme by Compete Themes.