Press "Enter" to skip to content

Damana Pickass: «Le régime de Ouattara compte sur l’armée pour s’imposer»

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Depuis l’exil, Damana Pickass tacle à nouveau le pouvoir en place. Selon l’ancien commissaire de la CEI, le régime de Ouattara perdra les élections de 2020 face à une alliance entre Bédié et Gbagbo. Seule alternative pour le pouvoir en place, passer par l’armée pour se maintenir aux affaires par la force.

Depuis le Ghana, Damana Pickass prédit la chute du régime actuel en 2020. Pour l’exilé politique, une alliance entre Bédié et Gbagbo ne laissera aucune chance au pouvoir actuel lors du prochain scrutin présidentiel prévu dans moins de 15 mois. Pour se maintenir au pouvoir, l’ex-commissaire de la CEI prédit que le pouvoir en place aura recours à l’armée pour intimider le peuple :

«Ouattara est fini, l’ère Ouattara est terminée en Côte d’Ivoire. Parce que je ne sais pas comment Ouattara, par quelle alchimie, par quelle magie il va gagner Gbagbo et Bedie associés dans une élection en Côte d’Ivoire… Le régime de Ouattara compte sur l’armée pour s’imposer au peuple et se maintenir au pouvoir. Mais, ils oublient que quand l’armée sort des casernes tout le monde est en danger. Ce n’est pas seulement l’opposition mais le régime aussi, le Parti au pouvoir qui a appelé l’armée dans les rues, est aussi en danger.»,

a fait remarquer le Vice-président du FPI tendance Laurent Gbagbo. Si Damana Pickass soupçonne le pouvoir de vouloir s’appuyer sur l’armée pour s’imposer, l’ancien commissaire central de la CEI fait cependant confiance au chef actuel de l’armée ivoirienne : «Moi je fais confiance au général Doumbia.

Je fais confiance au chef d’état-major des armées parce que c’est un soldat républicain pétri de talents et qui a fait ses preuves dans la défense de la nation agressée. J’ai cette conviction que le Cema ne peut pas donner l’ordre à l’armée qu’il commande de mater la population, de la massacrer simplement parce qu’elle exprime son droit de s’opposer à une loi liberticide».

Be First to Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Mission News Theme by Compete Themes.