Press "Enter" to skip to content

Amadou Soumahoro à Kani: «Donnons une autre chance au Président de la République»

Dans le cadre de sa grande tournée dans la région du Worodougou, Amadou Soumahoro, actuel président de l’Assemblée Nationale de Côte d’Ivoire, a appelé les populations à la vigilance, face aux discours aventuriers. Sans le nommer, le nouveau chef du parlement ivoirien s’adresse ici à Guillaume Soro, son prédécesseur. Depuis sa démission de l’hémicycle, Soro s’est lancé dans une opération reconquête dans le nord du pays, en vue d’une éventuelle candidature à la prochaine présidentielle.

Depuis Kani, Amadou Soumahoro a rendu un vibrant hommage au président de la République : «Je suis à Kani pour faire le compte rendu à mes parents de ce qu’Alassane Ouattara a fait pour moi. Il m’a soutenu pour être le président de l’Assemblée nationale de Côte d’Ivoire. Je suis venu vous dire que le chef de l’Etat croit au Woroba. Je suis venu vous donner cette information pour que vous fassiez des prières et des bénédictions pour le président de la République».

Au cours de son allocution, le nouveau président de l’Assemblée Nationale a appelé les populations à mettre un terme aux querelles de leadership, arguant que ‘‘c’est Dieu qui positionne’’. Alors que la polémique s’enfle autour du troisième mandat du président ivoirien, Amadou Soumahoro a appelé les populations du Worodougou à rendre renouveler leur confiance au chef de l’Etat : «Restez sourds à tous les discours aventuriers. Personne ne doit venir trahir notre région. Donnons une autre chance au Président de la République Alassane Ouattara».

Amadou Soumahoro invite-t-il à travers ce discours les populations à soutenir l’idée d’un troisième mandat du chef de l’Etat actuel ? Pour l’heure, Ouattara Alassane n’a pas encore clarifié sa position concernant la prochaine présidentielle en Côte d’Ivoire. Interrogé à maintes reprises, le président ivoirien a révélé qu’il ferait connaître sa réponse l’année prochaine, mettant un point d’honneur à souligner que la Nouvelle Constitution l’autorise à briguer deux nouveaux mandats.

Be First to Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Mission News Theme by Compete Themes.