Press "Enter" to skip to content

Affoussiata Bamba Lamine au RHDP : «ce sont les tonneaux vides qui font du bruit»

Dans une interview exclusive, Affoussiata Bamba Lamine, proche de Guillaume Soro, est revenu sur plusieurs sujets d’actualité qui alimentent les débats actuellement, en l’occurrence le supposé retour de l’ex-Pan au RHDP. L’avocate ivoirienne n’a pas mâché ses mots à l’égard du parti unifié qui affirme aujourd’hui être majoritaire en Côte d’Ivoire. Pour l’avocate, «ce sont les tonneaux vides qui font du bruit».

Affoussiata Bamba Lamine n’y est pas allé de main morte avec le RHDP dans sa toute dernière interview. Militante active pour la cause de Guillaume Soro, l’avocate ivoirienne a apporté quelques éclaircissements sur certaines informations rapportées par la presse en ligne. Le mois dernier, plusieurs quotidiens révélaient que des émissaires de Guillaume Soro ont été reçus par des proches du RHDP, pour des négociations sur un éventuel retour de l’ex-président du parlement ivoirien au sein du parti unifié. Dans son interview, Affoussiata Bamba Lamine a catégoriquement démenti tout rapprochement de son leader avec le pouvoir en place :

«Vous me donnez l’occasion en répondant à cette question de rassurer nos concitoyens et surtout nos militants. Rumeur pour rumeur, la même avait circulé me concernant, à savoir que j’étais en négociation pour revenir au RHDP avec à la clé, un poste. De la même façon que j’ai apporté un cinglant démenti à de telles inepties, je reviens aujourd’hui dire clairement que Guillaume SORO n’a absolument aucune intention, ni aujourd’hui, ni demain, de rejoindre le RHDP. Il s’agit d’affabulations qui ne trompent personne. Ces intoxications répétées expriment une certaine fébrilité de leurs auteurs.», a fait savoir l’avocate ivoirienne.

Dans son entretien, Affoussy Bamba a aussi remis en cause les affirmations de plusieurs cadres du RHDP qui estiment que le parti unifié détient à ce jour la majorité en Côte d’Ivoire : «Je vais vous dire, le RHDP fait de l’intoxication en se disant le parti majoritaire, en citant comme une litanie le nombre de maires et de présidents de conseils régionaux obtenus par intimidation, menaces et braquages des urnes ! Si le RHDP avait réellement cette majorité clamée, pourquoi donc inféoder tous les organes chargés d’organiser les élections ?

Une majorité ne se clame pas, mais elle est visible et sans ostentation !! C’est bien connu que ce sont les tonneaux vides qui font du bruit. En réalité, le RHDP prépare les esprits à travers cette vaste communication d’intoxication pour dire qu’ils ne peuvent pas, ne pas avoir gagné les prochaines élections du fait de leur majorité, mais qui on vient de le voir, est factice.», a martelé l’ancienne ministre ivoirienne de la communication.

Be First to Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Mission News Theme by Compete Themes.