Press "Enter" to skip to content

Tentative d’enlèvement de Gnamien Konan : l’ex-ministre soupçonne indirectement le RHDP

L’ancien ministre Gnamien Konan, à l’instar de certains soutiens du RHDP, a basculé dans l’opposition depuis quelques années. Très critique à l’égard du régime qu’il a servi quelques années auparavant, le président de la Nouvelle Côte d’Ivoire a récemment indiqué qu’il avait échappé à une tentative d’enlèvement depuis son domicile. Selon ses explications, plusieurs hommes en costumes ont débarqué à son domicile, sans y être invités. Constatant son absence, ces hommes auraient indiqué qu’ils reviendraient une prochaine fois, sans évoquer le but de leur visite inattendu.

Gnamien Konan vient de dénoncer une tentative d’enlèvement à laquelle il aurait échappé il y’a peu. Cette information transmise par l’ancien ministre intervient quelques temps après la tentative d’arrestation de Guillaume Soro en Espagne. Mais contrairement à l’ancien président de l’Assemblée Nationale, l’ex-ministre, aujourd’hui en disgrâce avec le parti au pouvoir, dit avoir échappé à cette tentative d’enlèvement en Côte d’Ivoire, à son propre domicile :

«Le jeudi dernier à 11h, trois gaillards, en costume bleu nuit, selon la description du vigile, m’ont manqué de justesse à mon lieu de travail. J’atteste que je n’avais pas de rendez-vous avec ces visiteurs dont j’ignore l’identité. Dès qu’ils ont constaté mon absence, ils sont repartis aussitôt, promettant de revenir. J’utilise ce cadre pour prendre l’opinion à témoin et appeler l’attention des responsables de la sécurité nationale, afin qu’ils prennent les dispositions pour veiller de façon particulière sur la sécurité des hommes politiques, en cette période préélectorale.», a rapporté l’ancien ministre de la fonction publique.

Qui se cache derrière cette tentative d’enlèvement à laquelle aurait échappé Gnamien Konan ? Pour l’instant, l’ancien ministre se garde d’indexer le régime actuel directement. Toutefois, les explications fournies par le président de ‘‘La Nouvelle Côte d’Ivoire’’ laissent clairement penser que le pouvoir actuel serait indirectement soupçonné dans cette tentative d’enlèvement manquée qui remonte à environ une semaine :

«Je voudrais rappeler aux commanditaires de cet escadron, qu’en ma qualité d’opposant, mon rôle est de critiquer l’action gouvernementale en les accompagnant, autant que faire se peut, de propositions. Ma seule ambition reste le service des Ivoiriens, l’amélioration de leurs conditions de vie. Mes critiques devraient pouvoir aider ceux qui se sont volontairement engagés à faire de même. Les intimidations et les menaces ne changeront rien à leur incapacité à satisfaire les Ivoiriens. Malheureusement.», a poursuivi l’ancien ministre de la fonction publique.

Dans l’opposition depuis sa séparation avec le RHDP, Gnamien Konan a, tout comme Guillaume Soro, la présidentielle de 2020 dans son collimateur. En l’espace de trois mois, il est le troisième opposant politique à confier avoir échappé à une tentative d’enlèvement, après Bamba Moriféré et l’ancien président de l’Assemblée Nationale Guillaume Soro.

Be First to Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Mission News Theme by Compete Themes.