Press "Enter" to skip to content

Décès d’Allah Thérèse : l’hommage de Ouattara Alassane à la chanteuse

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le décès de la chanteuse ivoirienne Allah Thérèse a fait réagir le président ivoirien Ouattara Alassane. Ce lundi, le chef d’Etat a rendu un vibrant hommage à la chanteuse tradimoderne décédée dans la nuit du dimanche 19 janvier 2020 des suites d’un malaise.

Le décès d’Allah Thérèse est une immense perte pour la musique tradimoderne en Côte d’Ivoire. La chanteuse ivoirienne avait consacré 64 années de sa vie à promouvoir la culture ivoirienne à travers ses chansons. Son décès survenu dans la nuit du dimanche a donc plongé la Côte d’Ivoire dans une profonde tristesse. Parmi les nombreuses réactions à la mort de la chanteuse ivoirienne, celle du président ivoirien Ouattara Alassane :

«C’est avec une grande tristesse que j’ai appris le décès de notre chère Allah Thérèse, icône de la musique traditionnelle ivoirienne. La Côte d’Ivoire vient de perdre une grande Dame, une artiste admirée de tous, qui aura marqué de nombreuses générations d’Ivoiriens dont le Président Félix Houphouët-Boigny. Je présente mes sincères condoléances à sa famille et à ses proches, ainsi qu’à toute la Nation ivoirienne. Que son âme repose en paix.», a déclaré le chef de l’Etat.

Plusieurs artistes ivoiriens ont rendu hommage à la chanteuse Allah Thérèse qui, quelques années plutôt, perdait son époux, emporté par une maladie. Il y’a quatre ans, le président honorait la chanteuse ivoirienne en lui offrant une villa dans son village natal, un geste du président que les ivoiriens ont d’ailleurs apprécié, eu égard des années de sacrifice consentis par Allah Thérèse pour défendre et promouvoir la musique tradimoderne en Côte d’Ivoire.

Le président Ouattara honorait également la chanteuse en lui offrant l’année dernière un véhicule. Outre le président ivoirien de nombreuses personnalités du gouvernement ont rendu hommage ce lundi à la chanteuse Allah Thérèse, décédé des suites d’un malaise. Pour l’instant, le programme des obsèques de la chanteuse ivoirienne n’a pas encore été établi.

Mais une question reste sur toutes les lèvres, le gouvernement renoncera-t-il à organisé les obsèques de cette légende de la musique tradimoderne après avoir déployé de gros moyens financiers pour l’organisation des obsèques de DJ Arafat ? Nous le saurons certainement dans quelques jours.

Be First to Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Mission News Theme by Compete Themes.