Press "Enter" to skip to content

Reprise des cours CI : «la réouverture précipitée et inadaptée aux réalités sanitaires actuelles du pays» (syndicat)

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La reprise des cours en Côte d’Ivoire suscite de nombreuses inquiétudes. La ministre de l’éducation nationale a plaidé pour une réouverture progressive des établissements scolaires, notamment à l’intérieur du pays à compter du 18 mai prochain. Les élèves résidant à Abidjan devront patienter encore quelques jours avant un éventuel retour dans les salles de classe. Pour la plateforme du secteur éducation, ce retour des élèves dans les salles de classe fixé au 18 mai serait une décision ‘‘précipitée et inadaptée aux réalités sanitaires actuelles du pays’’.

«DÉCLARATION DE LA PLATEFORME DU SECTEUR EDUCATION-FORMATION RELATIVE
A LA RÉOUVERTURE DE L’ÉCOLE

Le 11 Mai 2020, le cabinet de Madame le Ministre de l’Education Nationale, de l’Enseignement Technique et de la Formation Professionnelle, mettant en œuvre les recommandations du Président de la République relatives à la réouverture de l’école à l’intérieur du pays, a reçu les syndicats du secteur éducation-formation pour leur présenter les dispositions de cette reprise :

Entre autres mesures, Monsieur le Directeur de Cabinet a indiqué le 18 mai 2020 comme date effective de la reprise à l’intérieur du pays, ainsi que des dispositions pratiques au plan pédagogique. A savoir :
– La mise en état des établissements scolaires et le retour des enseignants et des élèves confinés à Abidjan du 11 au 17 mai 2020,
– Les systèmes de rotation au niveau de l’enseignement primaire, secondaire, technique et professionnel,
– Le démarrage des cours dans les établissements à faibles effectifs,
– Le démarrage progressif des cours dans les établissements à gros effectif en commençant par les classes d’examens, avec le respect et la mise en application des mesures barrières,
– La fin de l’année scolaire fixée au 14 août 2020.
La Plateforme du secteur Education-Formation salue la volonté du gouvernement de rouvrir les écoles pour donner une éducation de qualité aux enfants.

Cependant force est de reconnaitre que les conditions de cette réouverture suscitent beaucoup d’interrogations et d’inquiétudes :
1- Le délai d’une semaine prévue pour les formalités d’obtention de l’autorisation de sortie d’Abidjan est trop court au vu de l’engorgement des centres de dépistage du covid 19 et de la longueur du processus,

2- La réorganisation de l’espace scolaire pour le rendre conforme aux nouvelles dispositions des mesures barrières (dispositif de lavage des mains, distanciation sociale, assainissement des locaux) est loin d’être réalisée.

3- Au plan pédagogique, le système de rotation et la répartition spatiale des élèves dans les salles de classes dans le primaire, secondaire, technique et professionnel sont quasiment impossibles à réaliser compte tenu des effectifs pléthoriques dans presque tous les établissements de Côte d’Ivoire et l’insuffisance du personnel enseignant,

4- Par ailleurs, les enseignants testés positifs et mis en quarantaine ne pourront pas être remplacés,

5- La réouverture à double vitesse de l’école pour une année scolaire qui se termine le 14 aout 2020 défavorise le grand Abidjan.

En conséquence de ce qui précède, la Plateforme Education-Formation réunie en assemblée générale extraordinaire ce mardi 12 Mai 2020 :
1- Marque son scepticisme quant à l’effectivité de cette réouverture et à la qualité de l’enseignement qui sera dispensée,
2- Juge par conséquent cette réouverture précipitée et inadaptée aux réalités sanitaires actuelles du pays,
3- Recommande fortement la validation de l’année scolaire 2019 – 2020 sur la base des trimestres déjà effectués et l’organisation des examens à grand tirage lorsque la pandémie sera sérieusement maitrisée,
4- Attire l’attention du gouvernement sur les dangers évidents qu’il pourrait faire courir à la population éducative,
5- Demande aux enseignants de s’assurer de l’effectivité des dispositions sécuritaires et sanitaires dans les établissements avant toute reprise.
6- Appelle les enseignants à une vigilance accrue et à l’observation stricte des mesures barrières.

Le Président
Kla Alain Charles».

Be First to Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Mission News Theme by Compete Themes.