Press "Enter" to skip to content

Top 10 des footballeurs ivoiriens les plus chers en 2019

Le top 10 des footballeurs ivoiriens les plus chers en 2019 n’est plus un classement dominé par Didier Drogba. L’ancien joueur de Chelsea est rétrogradé à la deuxième place du podium après le transfert de Nicolas Pépé à Arsenal, un transfert qui a coûté au club anglais la somme de 80 millions d’euros, soit plus de deux fois le montant déboursé par Chelsea pour recruter l’ancien marseillais.

Le top 10 des footballeurs ivoiriens les plus chers en 2019 vient de connaître un revirement des plus inattendus. Transféré à Arsenal pour un montant de 80 millions d’euros, Nicolas Pépé est devenu le joueur africain le plus cher, mais aussi le plus gros transfert pour un joueur de nationalité ivoirienne. Ce record était détenu pendant de nombreuses années par la légende Didier Drogba, avant de tomber officiellement le 1er août après l’officialisation du transfert de Nicolas Pépé à Arsenal.

Pour s’acquérir les services de l’attaquant ivoirien, les gunners n’ont visiblement pas lésiné sur les moyens, même si nous restons techniquement un peu loin des 100 millions d’euros espérés par le président de Lille quelques mois plutôt. A la seconde place de ce top 10 des footballeurs ivoiriens les plus chers en 2019, on retrouve naturellement Didier Drogba, ex-numéro 1 du podium.

L’ancien capitaine des éléphants doit sa présence dans ce classement à son transfert de Marseille en direction de Chelsea en 2004, sous la houlette d’un certain José Mourinho. Pour convaincre Marseille de laisser partir Drogba, Chelsea avait aligné il y’a quinze ans de cela quelques 26 milliards de francs Cfa. A la troisième place de ce top 10 des footballeurs ivoiriens les plus chers en 2019, on retrouve le défenseur mancunien Eric Bailly.

Après s’être fait remarqué lors d’un choc en Liga face au FC Barcelone de Leo Messi, l’ivoirien, hauteur d’une excellente coupe d’Afrique avec son pays en 2015, rentre dans les plans du manager de Manchester United. Les Reds Devils déboursent 38 millions d’euros pour acquérir le défenseur ivoirien. Absent après une longue indisponibilité, Eric Bailly manquera le début de la nouvelle saison avec son club, victime d’une nouvelle blessure au genou.

• 10e Kader Keita (Transféré de Lille à Lyon en 2007 pour 16,8 millions d’euros) : après plusieurs années passées aux émirats Arabes, l’ancien attaquant de l’Africa Sports d’Abidjan signe son retour sur la scène européenne en s’engageant avec Lille. Mais l’Olympique de Lyon décide de solliciter ses services en 2007, une transaction qui coûtera aux lyonnais la modique somme de 16,8 millions d’euros.

• 9e Gervinho (Transféré de l’As Rome à l’Hebei Fortune en 2016 pour 18 millions d’euros) : l’arrivée de l’attaquant ivoirien en Chine était visiblement dans un but financier, puisqu’un salaire astronomique a été proposé à l’actuel joueur de Naples. Rappelons que Gervinho figurait à cette époque dans le top 10 des footballeurs les mieux payés en Chine.

• 8e Lacina Traoré (Transféré de Kouban Krasnodar à l’Anji Makhatchkala en 2012 pour 18 millions d’euros). Il n’a pas brillé de 1000 feux en sélection mais il a le mérite de figurer dans le top 10 des footballeurs ivoiriens les plus chers de l’histoire, tout cela sans même bouger du championnat russe.

• 7e Kolo Touré (Transféré d’Arsenal à Manchester City en 2009 pour 18,7 millions d’euros). Après un passage remarqué à Arsenal, le défenseur ivoirien s’engage sous le maillot des Citizen, après un bref passage à Liverpool, jusqu’avant un dernier atterrissage en Ecosse, avant de revêtir une nouvelle casquette, celle d’entraîneur d’équipe de foot.

• 6e Franck Kessié (Transféré de l’Atalanta Bergame à l’AC Milan en 2017 pour 28 millions d’euros). Deux ans après sa plus grosse signature, le milieu de terrain milanais se maintient dans le top 10 des footballeurs ivoiriens les plus chers en 2019. Convoqué pour la 32e édition de la Can, il terminera sur le podium des meilleurs passeurs de la compétition.

• 5e Yaya Touré (Transféré du FC Barcelone à Manchester City en 2010 pour 30 millions d’euros). Longtemps classé parmi les joueurs africains les mieux payés, l’ancien capitaine des éléphants évolue désormais en division, après un retour sans flamme à Olympiakos.

• 4e Bony Wilfried (Transféré de Swansea à Manchester City en 2015 pour 32,5 millions d’euros). Buteur vedette à Swansea, il aura en revanche du mal à s’imposer sous le maillot des Citizen. Mais ce transfert l’a tout de même propulsé à la quatrième place du top 10 des footballeurs ivoiriens les plus chers en 2019.

• 3e Eric Bailly (Transféré de Villareal à Manchester United en 2016 pour 38 millions d’euros). Arrivé comme le nouveau patron de la défense mancunienne, l’ivoirien risque de connaître une saison difficile cette année, puisqu’il souffre d’une nouvelle blessure au genou, alors qu’il avait renoué avec le terrain juste après la CAN 2019.

• 2e Didier Drogba (Transféré de Marseille à Chelsea en 2004 pour 38,5 millions d’euros). L’ancien attaquant de Marseille perd la première place du podium après de nombreuses années de règne au sommet du classement. Dans ce top 10 des footballeurs ivoiriens les plus chers en 2019, il est rétrogradé à la seconde place après le transfert record du lillois Nicolas Pépé à Arsenal.

• 1er Nicolas Pépé (Transféré de Lille à Arsenal en 2019 pour 80 millions d’euros). A la base, le président du club s’attendait à empocher autour de 100 millions d’euros dans la vente de son attaquant vedette, désigné lauréat du prix Marc Vivien Foé cette année. Seul bémol de ce transfert, Nicolas Pépé ne jouera pas la ligue des champions cette année.

Be First to Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Mission News Theme by Compete Themes.