Press "Enter" to skip to content

PSG : le frère de Presnel Kimpembe insulte la mère de Thomas Tuchel

Dans une story publiée sur Instagram après la défaite du PSG en ligue des champions, le frère du défenseur parisien Presnel Kimpembe, a exprimé sa colère d’une manière inappropriée. Le jeune frère du défenseur français n’a pas hésité à insulter la mère de Thomas Tuchel après le revers de Paris sur la pelouse du Borussia mardi soir.

Sur Instagram, le frère de Presnel Kimpembe n’a pas mâché ses mots à l’endroit de Thomas Tuchel, peu de temps après la défaite du PSG en huitième de finale aller de la ligue des champions. Dans sa story, le jeune frère de l’international français, dans un maillot du PSG, tenait les propos suivants à l’endroit du manager allemand : «Tuchel, j’espère que tu vas bien n… ta mère, sale fils de p… C’est une blague frère, une blague».

Pour l’heure, aucune réaction du défenseur parisien aux propos tenus par son frère dans la soirée du mardi sur Instagram. Ironie du sort, Thomas Tuchel, en conférence après le match du PSG, saluait la prestation de Presnel Kimpembe dans ce huitième de finale aller de la ligue des champions. Le défenseur sera-t-il sanctionné pour les injures proférées par son frère sur la toile ?

En attendant une prochaine réaction du frère de Presnel Kimpembe, sa vidéo diffusée en story devient de plus en plus virale sur les réseaux sociaux. L’année dernière, Neymar avait été sanctionné par le conseil disciplinaire de l’UEFA pour avoir insulté l’arbitre du match retour opposant le PSG à Manchester United sur la pelouse du Parc des princes.

Il y’a quatre ans de cela, le défenseur ivoirien Serge Aurier était frappé par des sanctions pour avoir traité l’entraineur du PSG, à l’époque Laurent Blanc, de fiotte, dans une vidéo diffusée sur le réseau social Periscope. Bien avant les insultes proférées par le frère de Presnel Kimpembe, Luis Fernandez, ancien entraineur de Paris, affirmait que Thomas Tuchel était l’un des pires coachs du Psg sous l’ère Qatari.

Be First to Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *