Press "Enter" to skip to content

PSG – Manchester United : Rio Ferdinand et Owen contestent le penalty

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L’élimination du PSG suite à un penalty accordé dans les derniers instants du match alimente toujours la polémique dans la presse sportive. Devenus consultants depuis quelques années, deux internationaux anglais estiment que la décision de l’arbitre a été un peu sévère, surtout à un moment aussi critique de la rencontre.

Le match retour des huitièmes de finale de ligue des champions entre le PSG et Manchester United s’est terminé par l’élimination du club français dans le temps réglementaire. Malgré une domination au score, Manchester United n’a eu le salut dans la partie qu’à la 90e minute, suite à un pénalty sifflé après une main du défenseur Kimpembe. Le PSG, à commencer par le président qatari, a vivement dénoncé cette main sifflée, d’autant plus que le tir était loin d’être cadré :

« Pour moi, il n’y a pas penalty. Kimpembe tourne la tête, la frappe n’est pas cadrée. C’est si facile de prendre une telle décision contre le PSG. C’est plus difficile contre d’autres clubs. Je comprends ce sentiment, ils sont avec nous. Je suis sûr que les joueurs ont tout donné, même si on a eu un peu peur je pense. On ne contrôle rien. Il y a de la déception pour tout le monde.», laissait entendre Nasser al-Khelaïfi, le président du club.

Interrogés sur la décision prise par l’arbitre de la rencontre, deux anciennes gloires de Manchester United ont remis en cause le pénalty accordé à leur ancien club à la 90e minute au Parc des Princes. Ayant été défenseur central pendant de nombreuses années, Rio Ferdinand n’a pas mâché ses mots :
« Je me fiche de ce que n’importe quel arbitre va me dire, ce n’est pas une main. Il tourne le dos au ballon. Ce n’est pas naturel de rester ainsi. Je ne comprends pas. Le règlement est mal fait. Si vous courrez vers moi, je suis à quatre mètres et je dois défendre avec les mains dans le dos, vous avez un avantage. C’est injuste.», a souligné l’ancien défenseur des Reds Devils.

Michael Owen qui a aussi joué par le club mancunien après une longue carrière à Liverpool, a lui aussi contesté la décision de l’arbitre, une décision qui a privé le PSG d’une qualification en quarts de finale, après deux années successives d’élimination en huitièmes de finale de la ligue des champions :
« Je sais qu’il y a des gens qui vont me dire qu’il y avait penalty, mais pour moi jamais de la vie. Il tourne le dos, son bras n’est pas dans une position non naturelle. Ça touche son bras et ça va en corner. Mais dès qu’il y a eu appel à la VAR, on savait qu’il y allait avoir penalty. Avec la VAR, chaque ancien footballeur pense qu’il n’y a pas penalty sur une action alors que chaque arbitre pense que si. Il y a une vraie déconnexion, et c’est ce qui est inquiétant.».

Cette action litigieuse en ligue des champions pourrait remettre en cause l’avenir du VAR en C1, étant donné que l’AS Rome estime avoir également été lésé par l’arbitrage vidéo lors du match retour contre Porto au Portugal.

Be First to Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Mission News Theme by Compete Themes.