Press "Enter" to skip to content

Liberia : George Weah nomme 7 ministres dans son gouvernement

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le nouveau président du Liberia s’attèle déjà à la tâche 24h après son investiture au stade Samuel Doe de Monrovia. Avant de s’envoler pour le prochain sommet de l’Union Africaine, George Weah a nommé ce mardi les premières personnalités de la nouvelle équipe ministérielle. Les ministres qui occuperont les portefeuilles des finances, de la justice et des affaires étrangères ont été connus ce 23 janvier.

Au Libéria, l’heure est à la nomination des ministres pour George Weah 24h après son investiture à Monrovia. L’actualité ouest africaine était dominée le lundi par la cérémonie d’investiture du nouveau président libérien, l’ancien sénateur de Monrovia. Après sa prise de fonction officielle, le nouvel homme fort du Liberia est déjà à la tâche. Ce mardi 23 janvier, George Weah a procédé à de nombreuses nominations au sein de son cabinet. La nouvelle équipe ministérielle n’a pas été intégralement dévoilée mais déjà 7 personnalités du pays ont déjà été faits ministres. Nathaniel McGill, l’actuel président du CDC, le parti de George Weah, a été nommé au poste de ministre d’Etat chargé des affaires présidentielles.

Le nouveau visage de la diplomatie libérienne est un proche de l’ancienne présidente Ellen Sirleaf Johnson, récemment radiée de son parti. Gbezohngar Findley a été nommé au ministère des affaires étrangères ce mardi. Il avait quitté son parti (Unity Party) au mois d’aout pour apporter officiellement son soutien à la candidature de George Weah. Gbezohngar Findley aura donc la lourde tâche de redorer l’image de la diplomatie libérienne ternie par plusieurs années de guerre civile.

En revanche, le portefeuille des finances a été attribué à un responsable du parti au pouvoir. Samuel Tewah a été nommé nouveau ministre des finances ce mardi, un domaine qu’il maîtrise bien pour avoir travaillé pour le compte de la Banque Africaine de Développement (BAD). Daniel Zee Ziankahn, anciennement chef d’Etat-Major des armées au Liberia, a été élevé ce mardi au grade de ministre de la défense. Il succède ainsi à un autre gradé de l’armée libérienne, le général Prince Charles Johnson. A la différence des autres ministres nommés ce 23 janvier, la nomination Daniel Zee Ziankahn à la défense devra d’abord être approuvée par un vote du Sénat.

Dans ce nouveau gouvernement, le ministère de l’éducation nationale a été confié à Lenn Eugene Nagbe. Charles Gibson hérite quant à lui du portefeuille de la justice et George Werner du ministère des affaires intérieures. Malgré l’attribution des postes clés du gouvernement, d’autres nominations devraient suivre dans les jours à venir. Le candidat malheureux du premier tour de la présidentielle libérienne, le sénateur Prince Johnson, devrait être remercié de son soutien à Weah par quelques postes ministériels.

Be First to Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Mission News Theme by Compete Themes.