Press "Enter" to skip to content

Alassane Ouattara – présidentielle 2020 : «je peux me présenter si je le souhaite»

Alors qu’il tend vers l’achèvement de son second mandat, le président Ouattara Alassane n’a toujours pas levé le voile sur ses ambitions politiques en 2020. Dans une récente interview accordée RFI, le dirigeant ivoirien a de nouveau relancé la polémique autour de ce troisième mandat qui reste encore hypothétique, en annonçant que la nouvelle constitution ivoirienne l’autorisait à se présenter à la prochaine présidentielle en Côte d’Ivoire.

Alassane Ouattara compte-t-il briguer un troisième mandat en 2020 ? Pour l’heure, le président ivoirien refuse de clarifier sa position sur cette question cruciale dans la course à la conquête au pouvoir d’état. Dans une récente interview accordée au média RFI, le président ivoirien ne s’est pas privé de rappeler que la Nouvelle constitution lui permettait de briguer un troisième mandat en Côte d’Ivoire :

«C’est très clair. Je peux me représenter si je le souhaite. C’est une nouvelle Constitution qui a touché non seulement à l’exécutif, avec un poste de vice-président, qui a touché au législatif avec la création d’un Sénat, qui a touché au judiciaire, avec la création de nombreuses cours plutôt que des chambres. C’est une toute nouvelle Constitution. Et tous les avis juridiques que j’ai consultés me confirment que si je veux être candidat en 2020, je peux l’être. Et ce serait conforme à la Constitution.».

Mais tous les ivoiriens ne sont pas de cet avis, à commencer par certains dissidents de l’actuelle mouvance présidentielle. Classée parmi les proches de Guillaume Soro, l’ancienne ministre Affoussiata Bamba Lamine a souligné dans une interview que la nouvelle constitution ne permettait pas à Ouattara Alassane de briguer un troisième mandat.

Quoi qu’il en soit, le président ivoirien a clairement indiqué qu’il ferait connaître sa position concernant la prochaine présidentielle en Côte d’Ivoire au cours de l’année 2020 : «Non, mais vous savez en réalité je donnerai ma réponse en 2020. Il y a beaucoup d’hypothèses que vous imaginez, mais il y a une recomposition politique qui se déroule en Côte d’Ivoire. En tant que démocrate, j’estime que c’est une excellente chose. Et je souhaite d’ailleurs qu’il y ait une clarification, que ceux d’entre nous qui sommes des libéraux sociaux, soyons d’un côté et les autres qui sont d’une autre tendance soient de l’autre côté. Et que les Ivoiriens aient un choix très clair de faire les choses en fonction des attentes de nos concitoyens.».

Actuel président du RHDP parti unifié, Alassane Ouattara devra faire valoir aux yeux des ivoiriens les arguments juridiques qui l’autorisent à briguer un troisième mandat, si toutefois il venait à franchir ce cap comme certains le pensent déjà.

Be First to Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Mission News Theme by Compete Themes.