Press "Enter" to skip to content

PDCI RDA : Duncan, Achi, Ahouélé et Goudou Raymonde exclus temporairement

Le conseil de discipline du PDCI RDA a statué jeudi sur le sort de plusieurs cadres du parti qui avaient refusé de se plier aux consignes du président Henri Konan Bédié. Les vice-présidents Daniel Duncan et Patrick Achi figurent parmi les cadres sanctionnés par le conseil de discipline.

La sanction du conseil de discipline du PDCI RDA est tombée jeudi à l’issue d’une réunion. Le Vice-président de la République de Côte d’Ivoire, Daniel Kablan Duncan, par ailleurs vice-président de son parti, a été temporairement exclu par le conseil de discipline. Cette exclusion temporaire du PDCI pour ‘‘indiscipline, insubordination et atteinte à l’unité du parti’’, a été prononcée pour plusieurs cadres du parti.

Secrétaire général de la présidence, Patrick Achi a payé cher son appartenance au RHDP ce jeudi. Le conseil de discipline de son parti a décidé de l’exclure temporairement, tout comme la ministre Raymonde Goudou, des cadres qui prônent l’adhésion du PDCI RDA au parti unifié.

Ahoua N’doli, Claude Isaac DE et AKA Aouelé ont également été frappés d’une exclusion temporaire par le conseil de discipline du Pdci. Dirigé depuis plus d’une décennie par Henri Konan Bédié, le Parti Démocratique de Côte d’Ivoire avait appelé tous ses cadres à prendre ses distances avec le pouvoir en place, suite à son retrait du parti unifié.

Mais cette consigne du président Henri Konan Bédié n’a pas été suivie par tous les cadres, en l’occurrence Daniel Kablan Duncan, Kobenan Adjoumani, ou encore Patrick Achi. Ces personnalités influentes du parti ont bravé les consignes de Bédié en intégrant le parti unifié, avec l’utilisation du logo du PDCI RDA.

Les sanctions du conseil disciplinaire sonnent comme un avertissement aux cadres qui refusent de se plier aux consignes d’Henri Konan Bédié, le président du parti.

Outre l’ignorance des consignes officielles du parti, les cadres exclus temporairement par le conseil de discipline sont à l’origine de la naissance d’un nouveau courant dénommé Pdci Renaissance, un mouvement qui plaide pour l’adhésion du parti au RHDP, ce que refuse pour l’instant Bédié et une bonne partie des militants.

Be First to Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Mission News Theme by Compete Themes.