Press "Enter" to skip to content

Kemi Seba et Claudy Siar s’empoignent à cause de Macron

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Kemi Seba et Claudy Siar ont du mal à accorder leur violon, deux voix qui se réclament pourtant du panafricanisme. La raison de leur discorde, la visite d’Emmanuel Macron au Sénégal, une visite à laquelle était invité l’animateur et artiste chanteur français.

Kemi Seba n’est pas passé par quatre chemins pour faire part de son indignation à Claudy Siar après que celui ait accepté une invitation des présidents français et sénégalais. Emmanuel Macron était en déplacement au Sénégal la semaine dernière pour prendre part à une conférence mondiale sur l’éducation. Et aux côtés d’Emmanuel Macron, l’une des voix les plus influentes du panafricanisme, le chanteur Claudy Siar.

Mais la présence de l’animateur de l’émission ‘‘Couleurs Tropicales’’ sur RFI à cette conférence mondiale n’a pas beaucoup appréciée par Kemi Seba. Le président de l’ONG Urgences Panafricanistes s’est dit profondément choqué par la présence de Claudy Siar à cette conférence sur invitation de Macron :

« Claudy est un frère. Mais à l’heure où les membres de notre Ong Urgences Panafricanistes au Sénégal risquent la prison en essayant de protester contre l’insupportable venue du président Macron au Sénégal, voir celui qui nous a un temps accompagné lors de la campagne du front-Anti Cfa, accepter l’invitation de celui que nous combattons (en plus de nos chefs d’Etat corrompus), nous fait saigner»,

a déclaré le chef de file de la lutte anti-Franc Cfa. Kemi Seba va même plus loin en prenant ses distances avec l’un de ses plus fervents soutiens dans la lutte contre l’indépendance monétaire des pays membres de la zone CFA :

‘‘le savoir invité par Macron et Macky Sall, celui qui m’a déporté, nous donne de la nausée. Et nous pesons nos mots, en ce qui nous concerne désormais, par souci de clarté, nous tenons à préciser que les actions de Claudy Siar le concerne lui seul’’,

a poursuivi le président de l’ONG Urgences Panafricanistes. Comme il fallait s’y attendre, ces propos tenus par Kemi Seba à l’égard de l’animateur ne sont pas restées sans réponses.

La réponse de Claudy Siar à Kemi Seba

« Nous créons le premier pôle média, militant, dévolu à l’éducation, la formation et la sensibilisation en Afrique. Le nom est encore confidentiel. Voilà pourquoi j’ai été invité à Dakar au PARTENARIAT MONDIAL POUR L’ÉDUCATION. Dans les instances internationales et continentales, ce projet majeur a déjà été identifié.

Le reste n’est que fantasmes. J’entends et réponds aux interrogations, mais refuse l’injuste flot d’insultes. Ces attaques infondées, cette violence verbale, les menaces de me tuer, le déchaînement irresponsable seront préjudiciables à tous nos futurs combats. Nous nous affaiblissons. J’étais dans une délégation composée d’africains.

J’ai rencontré des gens formidables, jeunes, capables de faire des levées de fonds aux quatre coins du monde. Des afros dans le business, intéressés par l’opportunité d’investir dans l’éducation en Afrique. Des femmes et des hommes, engagés, entreprenants avec qui je veux m’associer pour nos projets en faveur des populations. Du concret.

Attendez, puis vous jugerez la pertinence de ce pôle médiatique, outil extraordinaire, indispensable pour la conscientisation et l’évolution des mentalités !! ».

Be First to Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Mission News Theme by Compete Themes.