Press "Enter" to skip to content

Pascal Affi N’Guessan : homme politique ivoirien, président du FPI

Pascal Affi N’Guessan est depuis 18 ans le président du front populaire ivoirien, parti fondé par Laurent Gbagbo, l’ancien dirigeant ivoirien. Né le 1er janvier 1953 dans la ville de Bongouanou, la carrière politique de l’homme a été marquée par un poste de premier ministre lors de l’accession de son mentor à la présidence de la République.

Pascal Affi N’Guessan est un homme politique ivoirien que l’on ne présente plus sur la scène nationale. Né le 1er janvier 1953 à Bouadikro dans la sous-préfecture de Bongouanou, il est depuis le 22e juillet 2000 le président du FPI, le front populaire ivoirien, l’un des plus grands partis politiques en Côte d’Ivoire. Mais ces dernières années, le règne de Pascal Affi N’Guessan a été mis à rude épreuve par de nombreux cadres de sa famille politique. Ces derniers qui lui contestent la présidence du parti ont formé un front contre son clan, un front qui regroupe presque tous les fidèles lieutenants de Laurent Gbagbo, le président fondateur du Front populaire ivoirien.

La crise au FPI a été accentuée avec la remise en liberté conditionnelle de l’ancien dirigeant ivoirien. Depuis la Belgique, Laurent Gbagbo manœuvre pour reprendre la présidence du parti qu’il a fondé, probablement en vue d’une candidature à la prochaine présidentielle ivoirienne fixée au 28 octobre 2020. S’il est de plus en plus isolé, Pascal Affi N’Guessan tente toujours de garder le contrôle au sein de son parti. Sur le plan juridique, il est reconnu comme étant le président légitime du front populaire ivoirien, même si la dissidence ne lui reconnait toujours pas ce titre. Le président du FPI s’est mis à dos une partie de l’électorat de son parti suite à des déclarations controversées sur la situation de l’ancien dirigeant ivoirien, notamment lorsqu’il était encore à la Haye.

S’il fait face à de nombreuses défections dans son sang, il réussit toujours à resserrer ses rangs, notamment par la nomination d’Issiaka Sangaré, le frère à feu Aoudramane Sangaré, l’homme qui a mené la dissidence au FPI pendant de nombreuses années. Durant sa carrière politique, Pascal Affi N’Guessan a occupé la fonction de premier ministre et de chef de gouvernement sous Laurent Gbagbo, entre le 20 octobre 2000 et le 10 février 2003. En octobre 2015, il se porte candidat à l’élection présidentielle face à Ouattara Alassane, une élection qu’il perdra avec un décevant score d’environ 9% réalisé au premier tour.

Be First to Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Mission News Theme by Compete Themes.