Press "Enter" to skip to content

Le Molare révèle pourquoi DJ Arafat n’a pas eu le disque d’or

Le disque d’or était un objectif que s’était fixé DJ Arafat dans sa carrière musicale. Mais l’artiste n’aura pas l’occasion d’accomplir ce rêve qui lui tient tant à cœur car décédé le 12 août dernier dans un accident de moto. Mais la possibilité d’obtenir cette certification à titre posthume est toujours possible. Le Molare est revenu sur les raisons pour lesquelles le chanteur coupé décalé n’a pas eu cette certification, alors que d’autres artistes l’obtiennent en seulement deux à trois jours de ventes.

Suivi par plus de 2 millions d’abonnés, DJ Arafat n’a pu avoir le disque d’or de son vivant, alors qu’il sensibilisait ses fans régulièrement à l’achat de son album. Le Molare a révélé quelques raisons pour lesquelles le chanteur coupé décalé n’a toujours pas obtenu cette certification, alors que son album est en vente depuis plus de dix mois :

«Je viens donner quelques détails sur le mode d’acquisition d’un disque d’or ou d’un album d’or pour que les gens arrêtent de s’empoigner pour ma part inutilement et éclaircir les choses sur le cas Arafat qui si nous avions un organisme de certification local en COTE D’IVOIRE aurait déjà eu un disque de platine ou de diamant :  point 1 : important il faut que vous sachiez tous que tous les CD achetés en Côte d’Ivoire n’apporteront aucun disque d’OR à Arafat parce que nous sommes dépourvus d’un système de certifications qui remets des DISQUES D’OR .

  Alors pour être clair l’album D’or visé est celui certifié par la SNEP France, qui définit elle-même ses seuils pour l’acquérir . (pour le cas de l’album 50 milles ventes physique ( streaming + téléchargement + physique ) avec la conversion 1500 stream = 1 vente physique avec une subtilité sur le son le plus écouté de l’album)», a indiqué le président de MGroup.

Pour le Molare, le Yorobo aurait déjà eu son disque d’or, et même plusieurs, si les ventes de CD en Côte d’Ivoire étaient pris en compte par la SNEP : «De mon avis si la Côte d’Ivoire avais un outil de certification de disque on devrais tourner à 15 ventes pour un album d’or et je suis certain que ARAFAT aurait déjà été certifié disque d’or à plusieurs reprises. (France 68 millions d’habitants on demande 50 milles vente / Côte d’Ivoire 26 millions d’habitants même 10 mille ventes serait un exploit). Donc vos artistes ivoiriens tous genre confondus sont méritant.

Be First to Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Mission News Theme by Compete Themes.