Press "Enter" to skip to content

Le PIB de la Côte d’Ivoire en 2021

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le PIB de la Côte d’Ivoire en 2021 est en hausse, selon les indicateurs économiques. En dépit d’une situation économique difficile, provoquée par la crise sanitaire de la Covid-19, le pays conserve son titre de troisième puissance économique de la sous-région ouest africaine, derrière le Nigéria et la République du Ghana.

Le PIB de la Côte d’Ivoire en 2021 est en hausse, en dépit d’un contexte économique marqué par une grave crise sanitaire mondiale. Selon les indicateurs économiques de la Banque Mondiale, le produit intérieur brut ivoirien serait en hausse de plus de 6% pour cette année. En chiffres, le PIB de la Côte d’Ivoire en 2021 s’établit plus exactement à 71,10 milliards de dollars selon la Banque Mondiale.

Malgré cette hausse spectaculaire, le pays reste en troisième position du classement PIB des puissances économiques en Afrique de l’ouest, respectivement derrière la République fédérale du Nigéria puis le Ghana. Si l’on se fie aux révélations de la Banque Mondiale, le PIB de la Côte d’Ivoire en 2021 serait quasiment identique à celui du Ghana voisin qui, toujours les chiffres de l’institution, s’établirait à 71,95 milliards de dollars.

La Côte d’Ivoire pourrait même ravir la seconde place du classement des puissances économiques de la zone CEDEAO au Ghana au cours de l’année prochaine, si l’on se fie aux prévisions économiques de la Banque Mondiale.

La Côte d’Ivoire, première puissance par revenu par habitant

«La Côte d’Ivoire désormais le pays le plus riche en Afrique de l’Ouest. Les dernières statistiques récemment publiées par la Banque mondiale, classent la Côte d’Ivoire en tête avec un PIB par habitant qui s’établit à 2 286 dollars fin 2019, suivie du Nigeria (2 230 dollars) et du Ghana (2 202 dollars). En une décennie, le pays d’Alassane Ouattara a ainsi doublé son PIB par habitant qui était de moins de 1 000 $ quand l’actuel président arrivait au pouvoir en 2011.

C’est la 2e plus forte progression en termes de production de richesse en Afrique. Abidjan n’est devancé que par la Guinée-Equatoriale qui a connu la plus forte progression dans ce domaine à l’issue du boom pétrolier de ce petit pays très faiblement peuple d’Afrique Centrale (moins d’un million d’habitants).», a révélé le journaliste Said Penda à l’issue d’une enquête.

Be First to Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Mission News Theme by Compete Themes.