Press "Enter" to skip to content

PDCI Renaissance : Patrick Achi donne les raisons de sa création

Il y’a de cela quelques mois, plusieurs cadres du parti d’Henri Konan Bédié ont lancé un mouvement de soutien au RHDP baptisé PDCI Renaissance. Sans vouloir prendre leurs distances avec leur formation politique, ces cadres ayant lancé ce mouvement affirment leur appartenance au Parti unifié.

La création de PDCI Renaissance par plusieurs cadres du parti a donné lieu à diverses interprétations. Pour certains, cette initiative était guidée par le désir de certains cadres de vouloir affaiblir le camp Bédié avant la présidentielle de 2020, dans l’espoir de le contraindre à revenir au sein du parti unifié.

La naissance de ce courant a même été sanctionnée par le conseil de discipline du parti. Duncan, Achi et Ahouélé Aka ont été exclus temporairement du PDCI RDA pour avoir continué la promotion du parti unifié, au détriment des consignes laissées par Bédié.

Plus de trois mois après sa naissance, Patrick Achi, l’un des membres fondateurs de ce courant au sein du PDCI RDA, est revenu sur les véritables raisons qui ont abouti à la création de ce courant :

«Ce qui nous a réunis le 23 Décembre 2018, à l’Hôtel Ivoire, c’est la rupture avec l’alliance du RHDP et ce malgré tous nos efforts pour faire comprendre qu’il nous semblait que cette voie était celle de la raison, celle de la maturité et celle de la primauté de l’intérêt de la nation sur celle des hommes et celle de la sagesse», a confié le secrétaire général de la présidence dans un entretien accordé au quotidien Fraternité Matin.

La création de PDCI Renaissance a dans une certaine mesure, fragilisé le parti d’Henri Konan Bédié, puisque plusieurs cadres ont adhéré à la naissance de ce courant. A l’issue d’une réunion du conseil des disciplines, Daniel Kablan, par ailleurs Vice-Président du PDCI, a été provisoirement exclu pour son adhésion à ce courant. Plusieurs cadres du parti ont été temporairement exclus par le conseil de discipline pour avoir refusé de se plier aux consignes d’Henri Konan Bédié.

Outre le vice-président Daniel Kablan Duncan et le secrétaire de la présidence Patrick Achi, de nombreuses personnalités influentes du parti de Bédié ont rejoint le courant PDCI Renaissance, en l’occurrence le ministre de la ville François Amichia, ou encore Alain Richard Donwahi, ministre des eaux et forêts.

Be First to Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Mission News Theme by Compete Themes.