Press "Enter" to skip to content

Plateforme de l’opposition ivoirienne: voici comment l’alliance Gbagbo-Bédié va fonctionner

Avant la prochaine présidentielle en Côte d’Ivoire, les opposants au régime n’envisagent pas d’aller en rangs dispersés à la conquête du pouvoir. La plateforme de l’opposition ivoirienne, une initiative lancée par le chef du PDCI, devrait permettre aux opposants ivoiriens de fédérer leurs forces contre le Rhdp de Ouattara Alassane. Mais une question reste sur toutes les lèvres, à savoir comment fonctionnera cette nouvelle alliance Gbagbo-Bédié pour 2020 ?

La plateforme de l’opposition ivoirienne devrait réunir dans le même camp les deux principaux adversaires politiques du RHDP, à savoir le PDCI RDA et le FPI de Laurent Gbagbo. Cette fusion qui se profile à l’horizon se révèle beaucoup plus stratégique qu’idéologique, puisque chaque parti devrait conserver son entité et ses principes fondateurs, quand bien même la plateforme de l’opposition ivoirienne verrait le jour. Si pour l’heure, on ignore tout de cette coalition politique qui se met en place contre le régime de Ouattara Alassane, on sait en revanche comment devrait fonctionner l’alliance Gbagbo-Bédié en 2020.

Dans une interview accordée au Journal français Le Monde, Henri Konan Bédié, après avoir évoqué sa candidature pour 2020, est revenu sur le mode de fonctionnement de cette nouvelle coalition : «Nous n’avons pas parlé de cela (Bédié, au cours de sa rencontre avec Gbagbo à Bruxelles, ndlr) mais nous estimons que, dans la perspective de 2020, chaque parti doit avoir un candidat et en cas de second tour les autres se rangeront derrière le mieux placé. C’est la formule qui convient lorsque l’on est plusieurs partis à se présenter».

L’alliance Gbagbo-Bédié fonctionnera donc sur le même principe que le Rhdp lors de la présidentielle de 2010 en Côte d’Ivoire. Outre ces deux poids lourds, la plateforme de l’opposition ivoirienne devrait aussi accueillir un troisième, l’ex-premier ministre Guillaume Soro. Débarqué de la présidence de l’Assemblée Nationale en Février dernier, l’ancien ministre de la défense est sollicité par ses partisans pour une candidature en 2020.

Mais pour se donner de plus grandes chances dans ce scrutin, Guillaume Soro aura probablement intérêt à rejoindre la plateforme de l’opposition ivoirienne où l’alliance Gbagbo-Bédié ne serait qu’une question de temps, d’après certains partisans du Pdci Rda.

Be First to Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Mission News Theme by Compete Themes.