Press "Enter" to skip to content

Nouvel album «héritage» Yodé et Siro : paroles de la chanson ‘‘On dit quoi’’

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le nouvel album «héritage» de Yodé et Siro est disponible sur les plateformes de téléchargement. Nous vous proposons de découvrir les paroles de la chanson ‘‘On dit quoi’’, l’un des titres phares du nouvel opus du duo de chanteurs ivoiriens.

Le nouvel album “héritage” de Yodé et Siro est officiellement sorti le 2 juillet 2020. Zoom sur les paroles de la chanson “on dit quoi”, l’un des titres les plus écoutés du nouvel opus des deux chanteurs zouglou ivoiriens.

«En zouglou ça réussit toujours
Mais gbè est mieux que drap.
On dit quoi ? Mon président on dit quoi ? ( refrain)

Le pays devient joli oh oh
Y a goudron partout
Y a lumière partout
Y a même lumière dans goudron
Merci aux PPTE, soutrali des pays pauvres
Mais président ton peuple a faim
On dit quoi ? ( refrain)

Koné Chicco Chikaya on dit quoi
Les gens sont emprisonnés
Et tu dis y a personne en prison oh
Ce que tu n’as pas voulu hier
Tu ne le fais pas aujourd’hui
Parce que les mêmes causes produisent les mêmes effets

On dit y a pas l’argent au pays oh
Et tu dis l’argent travaille oh
Mais l’argent là ça travaille pour qui oh
Là là président c’est comment ?
Plus de 60 ethnies dans notre pays
Aujourd’hui du rez de chaussée jusqu’au dernier étage
Du gardien jusqu’au directeur
si c’est pas les Bakayoko ou bien les Coulibaly seulement qui mangent (refrain)

Quand ça reste un peu
On donne aux Konan
Aujourd’hui Konan est fâché
On achète les enfants de Konan oh

On dit l’école est malade
Ça ne vous dit rien
J’ai oublié, vos enfants fréquentent ailleurs oh oh
Le kérosène coûte cher oh
Mais ça voyage seulement oh
Le pays est endetté oh
Payez vos crédits avant de partir oh

On ne se réconcilie pas en mettant les gens en prison
Le pays a besoin de tous ses enfants
Pour la vraie réconciliation oh
Pourquoi tant de souffrance avec 1% de chômeurs
Et bientôt une croissance à 2 chiffres
Faisons attention à un peuple qui ne parle plus
Parce que quand ça va chauffer
Ya plus clôture pour sauter
Maman bulldozer a tout cassé iohhlé
Refrain…».

Un nouvel album qui fait polémique

A quelques mois de la tenue de la présidentielle d’octobre 2020 en Côte d’Ivoire, nombres d’ivoiriens se posent des questions sur ces critiques directes du bilan de régime Ouattara par le duo Yodé et Siro à travers la chanson «on dit quoi». Président du congrès panafricain pour le renouveau (CPR), Doumbia Major a été l’une des premières personnalités politiques ivoiriennes a réagir au nouvel album «héritage» du duo Yodé et Siro :

«Dire que dans ce pays, tous les emplois sont occupés par les Bakayoko et les Coulibaly, est une affirmation mensongère et propagandistes, dont l’objectif clair est une incitation à la haine tribale contre le régime qui est au pouvoir, mais indirectement contre un groupe communautaire donné dont les membres sont supposés être les bénéficiaires exclusifs des emplois publics.

Mieux, dans un cynisme qui banalise la tentative d’assassinat de l’actuel Président de la République par les militaires proche de Gbagbo, ils invitent subtilement à une insurrection populaire contre le régime qui est au pouvoir, sur la base de l’accusation tendancieuse et non avérée de tribalisme portée contre ce régime.
(“On va vous chasser et cette fois vous ne pourrez pas sauter de clôture (allusion à Ouattara), parce que maman Bulldozer a cassé toutes les clôtures”.

Je pense que le gouvernement devrait leur faire un procès en diffamation, pour qu’ils partent expliquer publiquement devant la justice de la nation, quelle est le service de l’administration nationale où “du rez de chaussée au dernier étage”, les employés sont tous des Bakayoko ou des Coulibaly.

Dans ce pays, il y a la liberté d’expression certes, mais la justice aussi a la liberté de vous convoquer pour que vous puissiez apporter les preuves de vos accusations devant la nation.», expliquait pour sa part le président du Congrès Panafricain pour le Renouveau.

Outre Doumbia Major, certains militants du RHDP, l’actuel parti ivoirien au pouvoir, ont élevé une vive protestation contre le nouvel album «héritage» de Yodé et Siro, plus particulièrement contre la chanson «on dit quoi» dont les paroles se présentent comme une critique directe du régime Ouattara.

A l’inverse, les partisans de Laurent Gbagbo, en l’occurrence les GOR, saluent l’engagement des deux artistes ivoiriens zouglou. Le nouvel album de Yodé et Siro semble bien lancé pour décrocher une première certification puisque les militants de l’ancien régime ont déjà commencé à s’arracher l’opus «héritage» comme de petits morceaux de pain.

 

Be First to Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Mission News Theme by Compete Themes.