Press "Enter" to skip to content

Décès de l’artiste DJ Arafat : son frère TV3 fait de graves révélations

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le décès de l’artiste ivoirien DJ Arafat a profondément affecté ses proches, au point même de réduire pendant quelques jours au silence, son frère. Vu la tournure que prenaient les récents évènements, le chanteur TV3 qui a eu ses heures de gloire dans le coupé décalé, a été contraint de briser le silence sur des faits en cours pendant que les uns s’activent pour l’organisation des obsèques du Yorobo.

Depuis l’annonce du décès de DJ Arafat, des indiscrétions font état d’une dégradation des relations au sein de sa famille, sur la question de l’héritage du chanteur ivoirien. Sur les réseaux sociaux, certains ont même indiqué l’épouse du chanteur ivoirien décédé, Carmen Sama, avait été chassée du domicile familial par la mère du Yorobo, une information qui sera rapidement démentie par plusieurs proches de la famille, dont Le Molare.

Certaines indiscrétions révèlent aussi sur les réseaux sociaux qu’à la suite du décès de l’artiste DJ Arafat, ses parents auraient fouillé de fonds en comble son appartement pour mettre la main sur une grosse somme d’argent que le chanteur aurait laissé. Réduit au silence depuis la mort d’Arafat, l’artiste TV3 Dj, le frère du Yorobo, a décidé de briser le silence, puisque leur mère, Tina Glamour est de plus en plus ciblée par des internautes, en l’occurrence certains fans de l’artiste.

En Côte d’Ivoire, les difficiles relations entre le Yoro et sa mère génitrice étaient connues de tous. En dépit des maintes tentatives de réconciliation, la chanteuse et son fils n’ont jamais réussi à surmonter leurs différends, jusqu’à ce que la mort vienne emporter le Yorobo dans un accident de moto. Pour son frère TV3, les fans de l’artiste doivent arrêter de s’en prendre à Logbo Valentine, la mère de DJ Arafat, connue sous le nom de Tina Glamour dans le milieu du showbiz ivoirien :

«Bonjour à toutes ces personnes qui liront ce post. Je ne me suis pas prononcé depuis la tragique nouvelle qui frappe ma famille pauvre que je suis, c’est avec mes fesses à terre que je pleure pour enterrer mon petit frère… Je n’ai pas encore trouvé les voies et moyens, que dans la nuit d’hier à ce matin, des bandits ont fait irruption chez mon frère cadet Houon Séverin, et dépouillé toute la maison, sous prétexte que mon cadet garderait une forte somme d’argent.

Allant même à laisser des bleus à ma pauvre mère qui se trouve présentement chez lui pour les raisons des funérailles… Chers ivoiriens, moi je n’ai personne au gouvernement mais dieu est juste et bon… Ne portez pas atteinte à ma pauvre mère déjà souffrante. Je n’ai personne mais suis pas tombé du ciel.. jai une famille Que Les Autorités fassent leur travail».

Be First to Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Mission News Theme by Compete Themes.