Press "Enter" to skip to content

Décès de DJ Arafat : l’hommage d’Hamed Bakayoko à son ‘‘fils’’

Le décès de DJ Arafat ce lundi 12 août est un véritable drame pour la Côte d’Ivoire. Le chanteur ivoirien est mort à la suite d’un violent accident de moto dans la commune de Cocody. Outre le premier ministre, le ministre de la défense Hamed Bakayoko a rendu un vibrant hommage à celui qu’il considérait comme son fils.

Le décès de DJ Arafat ce lundi 12 août a fait réagir de nombreuses personnalités politiques ivoiriennes. S’il était visiblement apprécié par de nombreux politiciens, le Yoro était comme un ‘‘fils’’ pour Hamed Bakayoko, le ministre de la défense. A l’instar du premier ministre qui a réagi à la mort de DJ Arafat, le maire de la commune d’Abobo a rendu un vibrant hommage à l’artiste coupé décalé décédé ce jour après un accident de moto dans la nuit du dimanche :

«C’est vrai.
La triste nouvelle est une réalité.
“DJ Arafat”, mon fils est parti.
Je me suis personnellement incliné sur sa dépouille ce matin.
Je suis profondément affligé.

C’est une lourde pour la culture africaine.
J’adresse mes prières pour le repos de son âme.
Je présente mes condoléances à sa maman, ses enfants, et toutes sa famille, à nous ses fans, ainsi qu’à tous les ivoiriens.
Son ouvrage et son souvenir resteront à jamais gravés dans nos mémoires.
Adieu L’artiste !
Adieu Didier
Rip».

Alors que les ivoiriens profitaient de leur soirée du dimanche, les images du terrible accident de DJ Arafat ont été diffusées sur la toile aux alentours de 23h. L’artiste avait heurté le véhicule d’une journaliste qui se trouve elle aussi dans le coma actuellement, selon les informations en notre disposition. Connu à l’état civil sous le nom de Houon Ange Didier, DJ Arafat a régné pendant une dizaine d’années au sommet du coupé décalé ivoirien, même si son règne était par moment contesté par certains de ses concurrents.

A ce jour, le Yorobo reste l’unique artiste coupé décalé à avoir remporté deux trophées aux Koras Awards. En plus du lourd héritage musical qu’il laisse aux ivoiriens, DJ Arafat part en laissant derrière lui une épouse mariée traditionnellement et deux enfants. Même s’il ne faisait pas l’unanimité chez tous les ivoiriens, c’est toute la Côte d’Ivoire qui rend hommage ce lundi 12 août à DJ Arafat décédé dans un accident de moto dans la soirée du dimanche.

Le ministre de la culture a lui aussi réagi au décès de DJ Arafat, le très controversé numéro 1 du coupé décalé ivoirien.

Be First to Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Mission News Theme by Compete Themes.