Press "Enter" to skip to content

Photos du corps de DJ Arafat : Ivosep fait des précisions

Depuis des heures tournent en boucle des images du supposé corps de DJ Arafat sur la toile. Face à l’indignation suscitée par l’exposition de ce cliché, la société mortuaire Ivosep a été dans l’obligation de briser le silence et faire des précisions sur les informations véhiculées sur les réseaux sociaux depuis plusieurs heures.

Le corps de DJ Arafat a-t-il vraiment été exposé sur les réseaux sociaux ? Des images tournant en boucle depuis dimanche sur la toile ont suscité la colère des fans et proches du chanteur ivoirien décédé il y’a une semaine. Outre la vidéo de l’accident de l’artiste, aucun cliché du Yorobo n’a été exposé sur la toile, rassure la société Ivosep où se trouve conservé depuis le corps de DJ Arafat, depuis son décès qui remonte à lundi dernier :

«personne n’a eu accès au corps de DJ ARAFAT, depuis la visite des membres de sa famille mercredi dernier. Cette image qui circule sur les réseaux sociaux est un montage. La Direction D’IVOSEP Côte d’Ivoire tient à rappeler que selon ses règles de fonctionnement, aucun employé n’est autorisé à prendre une photo à un défunt quel que soit son rang social», rappelle la société dans son communiqué.

Le corps exposé sur les réseaux sociaux n’est donc pas celui de DJ Arafat, contrairement à ce que pourraient croire certains fans. Rappelons que certains fans avaient même souhaité porté plainte contre la société Ivosep pour avoir exposé sur les réseaux sociaux les photos du corps de DJ Arafat, information démentie par voie de communiqué par la société ivoirienne. Les fans attendent actuellement avec impatience le programme des obsèques du roi du coupé décalé. Selon le ministre de la culture, une cérémonie d’hommage nationale sera rendue au Yorobo à l’occasion de ses funérailles.

Le comité d’organisation a sollicité l’aide des autorités pour avoir accès au Stade Félix Houphouët Boigny pour la grande veillée de l’artiste ivoirien. Vu la popularité du chanteur ivoirien auprès de la jeunesse, c’est visiblement l’endroit le plus approprié pour la tenue de cette veillée d’hommage au Yorobo. Selon les informations qui circulent, le comité d’organisation serait aussi en négociation pour l’obtention d’une place au cimetière de Williamsville, où repose feu Douk Saga présenté comme le créateur de la musique coupé décalé.

Be First to Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Mission News Theme by Compete Themes.