Press "Enter" to skip to content

Côte d’Ivoire : 1854 interventions réalisées par les sapeurs-pompiers en Septembre

Le groupement des sapeurs-pompiers militaires en Côte d’Ivoire a dévoilé ce mercredi le bilan de ses opérations effectuées au cours du mois de septembre. Selon les chiffres indiqués par le GSPM, on note légère hausse des interventions, comparé au bilan du même mois l’année dernière. Le Gspm est intervenu dans 1854 situations d’urgence le mois précédent, selon le bilan des opérations dévoilé ce 2 octobre 2019.

«Le mois de septembre 2019 a enregistré 1854 interventions au total, soit une moyenne de 61,8 interventions par jour.», explique d’entrée de jeu le groupement des sapeurs-pompiers militaires dans ce mercredi, à l’occasion de la présentation de son bilan des opérations réalisées au cours du mois précédent. Dans ce bilan global qui concerne toute l’étendue de la Côte d’Ivoire, plus de 1460 interventions ont été réalisées dans la capitale économique ivoirienne :

«Les compagnies ayant réalisé le plus grand nombre d’interventions sont les compagnies d’Abidjan avec respectivement 728 pour la 1ère Cie (Indenié) , 446 pour la 4ème Cie (Yopougon) et 292 pour la 2ème Cie (Zone 4). A l’intérieur la compagnie de Bouaké a effectué 161 sorties. En Abidjan, les communes de Yopougon, Cocody, Abobo et Adjamé enregistrent les plus grands nombres d’interventions.». Dans son exposé, le groupement des sapeurs-pompiers fait remarquer que ses interventions affichent une tendance à la hausse, comparée au mois de septembre de l’année dernière :

«Comparativement au mois de septembre 2018 où 1800 interventions ont été faites, une augmentation de 3% a été constatée». Pour le GSPM, les accidents de circulations constituent la principale cause des sorties effectuées sur le terrain par les sapeurs-pompiers militaires ivoiriens :

«1833 victimes ont été transportées durant ce mois de septembre 2019, 346 victimes ont refusé de se faire évacuer et 58 décès ont été constatés. Les principales causes des interventions sont les accidents de circulation qui constituent à eux seuls 62,08% des sorties, suivis des feux avec environ 9,71 % et des transports de malades avec 8,58 %. Concernant les engins prépositionnés, ceux-ci ont réalisé 21,41% des interventions (397).».

De son côté le ministère des transports a mis en place une commission de suspension de permis de conduire aux chauffeurs indélicats. Pour non-respect du code routier, plusieurs conducteurs ont perdu leur permis de conduire selon une information du ministère des transports.

Be First to Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Mission News Theme by Compete Themes.