Press "Enter" to skip to content

Crash Ethiopian Airlines : un pasteur ghanéen avait prédit la tragédie

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un mois avant le crash du Boeing 737 Max de la compagnie Ethiopian Airlines, un pasteur ghanéen avait prédit la terrible nouvelle sur sa page Facebook, invitant par la même occasion le monde entier à prier pour l’Ethiopie, sauf que les prophéties de nos jours ont de moins en moins de crédibilités, surtout lorsqu’elles sont religieuses.

Dans une publication Facebook datant du 7 février dernier, un homme avait prédisait le crash d’un vol de la compagnie aérienne éthiopienne : « crash Ethiopian Airlines, le monde doit prier, tu dois prier le seigneur», révélait il y’a un mois le prophète Cosmos Walker Affran. Mais de nos jours, la crédibilité accordée aux prophéties, surtout religieuses, est un fait rarissime. La capture écran de cette publication relative au crash de l’Ethiopian Airlines est devenue virale sur les réseaux sociaux.
Si la tragédie était annoncée depuis un mois par le pasteur ghanéen Cosmos Walker Affran, l’homme n’avait cependant pas donné de précisions sur le vol en question, encore moins des détails précis sur le jour ou le mois au cours duquel le crash de l’Ethiopian Airlines allait se produire.
ethiopian airlines pasteur prédit le crash
La tragédie qui a coûté la vie à 157 personnes s’est produite seulement après six minutes de vol. La liste des passagers du vol ET 302 de la compagnie Ethiopian Airlines révèle que de nombreux humanitaires qui travaillaient pour le compte des Nations Unies étaient présents dans l’avion. Les causes de l’accident devraient très bientôt être connues puisque les boîtes noires de l’appareil qui s’est crashé dimanche à 60 kilomètres à l’est d’Addis-Abeba ont été retrouvées.

Le crash de l’Ethiopian Airlines a officiellement endeuillé 35 nationalités. Le Kenya reste de loin le pays le plus affecté par ce drame aérien avec 32 ressortissants morts dans le crash du vol ET 302 dimanche.

Les causes de l’accident toujours inconnues

Par mesure de sécurité, la compagnie aérienne a cloué au sol tous les Boeing 737 Max de sa flotte, au nombre de six avant le crash du vol ET 302. La Chine qui a également fait l’acquisition du dreamliner américain a aussi cloué au sol tous les 737 Max, en attendant d’en savoir plus sur les raisons du crash de l’Ethiopian Airlines. De son côté, le constructeur Boeing a reporté la présentation de son tout dernier avion. C’est en 2016 que la compagnie aérienne acquérait les 737 Max flambant neuf pour garnir sa flotte aérienne composé d’une centaine d’appareils. Une panne technique serait préjudiciable au constructeur américain, d’autant plus que le Boeing 737 Max n’en est pas à son premier crash ou incident aérien.

Be First to Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Mission News Theme by Compete Themes.