Press "Enter" to skip to content

RDC : Felix Tshisekedi accorde la grâce présidentielle à 700 prisonniers politiques

Felix Tshisekedi honore sa promesse de campagne électorale, environ deux mois après son investiture à la tête de la RDC. Dans un communiqué lu par son directeur de cabinet Vittal Kamerhe, le nouveau président congolais a déclaré avoir accordé la grâce présidentielle à 700 prisonniers politiques.

L’actualité en RDC est dominée par cette annonce choque du nouveau président congolais, Felix Tshisekedi, le mercredi 13 mars. Dans une déclaration lue par son directeur de cabinet, le président congolais a déclaré avoir gracié 700 prisonniers politiques qui étaient détenus sous l’ancien régime. En attendant de connaître la liste complète des prisonniers graciés par Felix Tshisekedi, l’ordonnance signée mercredi est un signal fort envoyé au peuple congolais et à la classe politique congolaise :

«Le président de la république a pris une mesure qui crédibilise la promesse qu’il avait faite en même temps cette nous partageons la joie de Franck Diongo et Firmin Yangambi. Cette libération contribue énormément à apaiser le climat politique et à contribuer à une bonne cohésion », a réagi Jean Claude Katende, le coordonnateur de l’ASADHO.

Sur la liste des 700 prisonniers politiques graciés en RDC, on retrouve de nombreuses figures de l’opposition congolaise au régime de Joseph Kabila, en l’occurrence Franck Diongo qui avait été jugé et condamné à cinq ans de prison ferme pour des faits de coups et blessures commis sur des agents de la Garde Républicaine congolaise. L’opposant Eugène Diomi Ndongala, l’une des principales figures du parti Démocratie Chrétienne, sera lui aussi libéré à la faveur de la grâce présidentielle accordée à 700 prisonniers politiques congolais. Inculpé pour viol sur mineur, Eugène Diomi Ndongala bénéficiera d’une libération conditionnelle selon le chef de cabinet du président Felix Tshisekedi.

Condamné à 20 ans de prison, Firmin Yangambi figure sur la liste des 700 détenus d’opinion libérés par le nouveau président de la RDC. Depuis son compte Twitter, l’opposant a d’ailleurs adressé ses remerciements au nouveau chef suprême des armées en République démocratique du Congo : «J’ai un mot pour le Président investi. Je le lui rendrai de vive voix à temps opportun. En attendant, merci beaucoup», lisons-nous sur son compte twitter.

Be First to Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Mission News Theme by Compete Themes.