Press "Enter" to skip to content

Présidentielle en RDC : report de l’élection à Béni, Butembo et Yumbi

Nouveau coup de théâtre dans la course à la présidentielle en RDC. Alors que les congolais s’attendaient à voter le 30 décembre prochain, environ 1 millions d’électeurs seront privés de ce devoir citoyen en raison du report des élections dans trois circonscriptions électorales.

La démarche de la CENI dans la présidentielle en RDC continue toujours de susciter l’incompréhension. Après avoir créé une polémique en instaurant la machine à voter sans l’accord des principaux opposants politiques, la Commission électorale congolaise dirigée par Corneille Nangaa a décidé de reporter le scrutin dans villes du pays, Béni, Butembo et Yumbi. Selon le communiqué de la CENI, les conditions sont loin d’être réunis pour une tenue du vote dans ces trois circonscriptions :

«Considérant la persistance de l’épidémie de la maladie à virus Ebola qui continue de sévir dangereusement dans les circonscriptions électorales de Beni, Beni Ville et Butembo Ville dans la province du Nord-Kivu ainsi que la menace terroriste qui plane sur cette région avec des actes criminels récurrents perpétrés par des bandes et milices armées. Considérant, en outre, que les élections suscitent des mouvements importants des électeurs vers les lieux de vote, entraînant ainsi des concentrations et une forte promiscuité de la population, augmentant le risque de propagation de cette maladie et favorisant opportunément les attaques terroristes. Qu’en sus, le déploiement des agents opérationnels de la Céni, des témoins, des observateurs électoraux et journalistes dans ces contrées les expose aux mêmes menaces relevées ci-dessus (…) les élections directes dans les circonscriptions électorales de Beni, Beni ville et Butembo ville en province de Nord-Kivu ainsi que Yumbi, dans la province de Maï-Ndombe, initialement prévues le 30 décembre 2018, sont reportées au mois de mars 2019 et feront l’objet d’un calendrier spécifique », précise l’institution dirigée par Corneille Nangaa dans un communiqué dévoilé ce mercredi 26 décembre 2018.
Les votes dans ces trois villes ne seront donc pas comptabilisées lors des élections présidentielles en RDC prévues cette fin d’année. Un peu plus de 1,2 million d’électeurs seront donc privées de vote le 30 décembre prochain en République Démocratique du Congo.

Selon le calendrier de la CENI, les élections dans ces villes de Béni, Butembo et Yumbi auront lieu en mars 2019. Pour l’instant, le chronogramme du scrutin dans les localités concernées n’est pas encore connu. Après le vote prévu le dimanche 30 décembre, la compilation des résultats et la centralisation vers la CENI aura lieu entre le 31 décembre et le 5 janvier 2019. Les résultats provisoires de l’élection présidentielle en RDC seront annoncés le 6 janvier 2019 selon le chronogramme de la CENI. Quant aux résultats définitifs, ils seront connus le 15 janvier prochain tandis que le nouveau président élu dans ce scrutin prêtera serment trois jours tard, à savoir le 18 janvier 2019.

Be First to Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Mission News Theme by Compete Themes.