Press "Enter" to skip to content

Les 10 hommes les plus riches d’Afrique en 2019

Le classement des 10 hommes les plus riches d’Afrique en 2019 connaît de nombreux bouleversements. Certes, Aliko Dangote reste au sommet du classement, mais sa fortune s’établit cette année seulement autour de 10 milliards de dollars, soit 2 milliards de moins comparé à l’année dernière.

Les 10 hommes les plus riches d’Afrique en 2019 nous viennent de différentes nationalités. Cette année, le magazine Forbes n’a officiellement recensé que 20 milliardaires africains sur le continent, signe que certaines fortunes africaines ne figurent pas dans ce nouveau classement. aussi, il convient de rappeler que certains milliardaires ont été mis à l’écart du classement par le magazine américain, pour les raisons que voici :

«Notre liste répertorie les richesses des milliardaires africains qui résident ou exercent leurs activités principales en Afrique, excluant ainsi le milliardaire d’origine soudanaise Mo Ibrahim, citoyen britannique, et le milliardaire londonien Mohamed Al-Fayed, citoyen égyptien.», explique le média américain.

Les 10 hommes les plus riches d’Afrique en 2019 n’ont pas été faciles à départager. Pour cause, plusieurs milliardaires africains étaient à égalité sur ce nouveau podium, selon les chiffres fournis par le magazine américain Forbes. Si elle reste la femme la plus riche du continent, Isabel Dos Santos voit sa fortune baisser cette année de quelques millions de dollars.

L’une des surprises du classement des africains les plus riches en 2019 est le milliardaire nigérian Mike Adengua. Classé cinquième l’année dernière, le patron de Globacom a été propulsé à la seconde place du classement des plus grosses fortunes africaines. Avec une fortune estimée à 9,2 milliards de dollars, Mike Adenuga est classé deuxième parmi les 10 hommes les plus riches d’Afrique en 2019.

Cette année, l’écart entre l’homme le plus riche d’Afrique et son dauphin a été considérablement réduit. Environ 1 milliard de dollars séparent Aliko Dangote de son compatriote nigérian.

Plutôt que de parler du top dix des milliardaires africains, il serait plus convenable de parler du top 12 des fortunes africaines, étant donné que cinq personnalités sont à égalité au niveau de la fortune pour la 8e place du tableau.

Mohamed Mansour, Isabel Dos Santos, Strive Masiyiwa, Koos Bekker et le sud-africain Patrice Motsepe, occupent tous la 8e place avec une fortune estimée à 2,3 milliards de dollars pour chacun. Toujours présent dans le top 10 des fortunes africaines, Johann Rupert recule de quelques places, après avoir perdu près de 2 milliards de dollars cette année.

Top dix du classement des riches en Afrique

• 8e (ex-aequo) Strive Masiyiwa – Zimbabwe : les affaires ont été plutôt bonnes pour le zimbabwéen, puisqu’il intègre désormais le top dix du classement des milliardaires africains avec une fortune estimée à 2,3 milliards de dollars.

• 8e (ex-aequo) Isabel dos Santos – Angola : Malgré une fortune en chute libre depuis sa destitution de la présidence du conseil d’administration de Sonangol, l’angolaise demeure la première fortune féminine du continent. D’après Forbes, elle pèse 2,3 milliards de dollars cette année.

• 8e (ex-aequo) Patrice Motsepe – Afrique du Sud : une légère baisse pour le millairdaire sud-africain cette année. A la tête d’une fortune estimée à 2,4 milliards de dollars l’an dernier, Patrice Motsepe pèse aujourd’hui 2,3 milliards de dollars selon le magazine américain.

• 8e (ex-aequo) Mohamed Mansour – Egypte : Avec 2,3 milliards de dollars, il demeure toujours la première fortune du clan puissant clan Mansour en Egypte.

• 8e (ex-aequo) Koos Bekker – Afrique du Sud : le patron du groupe Nasper reste toujours dans le top dix du classement des fortunes africaines. Le magazine Forbes estime sa fortune en 2019 à 2,3 milliards de dollars. Comme on peut le voir, les sud-africains sont toujours aussi massivement représentés dans ce classement des fortunes établi par Forbes.

• 7e Naguib Sawiris – Egypte : Cogestionnaire de l’entreprise familiale Orascom, le milliardaire égyptien voit sa fortune chuter de plus d’un milliard de dollars en 2019. De 4 milliards l’an dernier, la fortune de Naguib Sawiris passe désormais à 2,9 milliards de dollars.

• 6e Issad Rebrab – Algérie : L’année a été moins moissonneuse pour la première fortune d’Egypte. Issad Rebrab perd 300 millions de dollars par rapport à l’année dernière. Sa fortune en 2019 est estimée à 3,7 milliards de dollars selon Forbes.

• 5e Johann Rupert – Afrique du Sud : patron de la compagnie Richemont, le sud-africain n’a pas été épargné par cette recul généralisé qui touche les richissimes hommes d’affaires de son pays. Sa fortune personnelle passe à 5,3 milliards de dollars contre 7,2 milliards en 2018.

• 4e Nassef Sawiris – Egypte : première fortune de son pays en 2019, le richissime homme d’affaires égyptien pointe à la quatrième place du podium africain des fortunes cette année. montant de sa fortune selon Forbes, un peu plus de 6,3 milliards de dollars.

• 3e Nicky Oppenheimer – Afrique du Sud : Dauphin du classement depuis 2016, le richissime diamantaire sud-africain est rétrogradé à la troisième place du tableau cette année. A l’instar de la majorité de ses compatriotes, sa fortune enregistre une légère baisse cette année, puisqu’elle s’élève à 7,3 milliards de dollars contre 7,7 milliards l’an dernier.

• 2e Mike Adenuga – Nigéria : le PDG de l’entreprise Globacom occupe la deuxième place dans ce classement des 10 hommes les plus riches d’Afrique en 2019. Cette année, sa fortune s’établit à 9,2 milliards de dollars selon Forbes.

• 1er Aliko Dangote – Nigéria : Toujours au sommet du classement des fortunes d’Afrique, le numéro 1 nigérian perd environ 2 milliards de dollars comparé à l’année dernière. En 2019, Aliko Dangote pèse 10,3 milliards de dollars, soit 1,1 milliard de dollars que son compatriote nigérian.

Be First to Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Mission News Theme by Compete Themes.