Press "Enter" to skip to content

Les 20 africains les plus riches en 2019 selon Forbes

La liste des 20 africains les plus riches en 2019 selon le magazine Forbes comporte de nombreux changements. L’une des principales surprises du classement, c’est la progression du milliardaire nigérian Mike Adenuga, qui se hisse désormais à la seconde place du podium, avec une fortune estimée à près de 10 milliards de dollars.

Les 20 africains les plus riches en 2019 ont pour certains vu leur fortune baisser. Le classement Forbes dédié aux hommes les plus riches d’Afrique s’est limité cette année à vingt personnalités africaines, ce qui revient à dire que le nombre de milliardaires sur le continent noir est en baisse, comparé à l’année dernière. Isabel Dos Santos et la nigériane Folorunsho Alakija figurent parmi les 20 africains les plus riches en 2019 selon le magazine Forbes.

Isabel Dos, femme la plus riche d’Afrique en 2019

Mais à l’instar des nombreuses personnalités qui composent ce classement cette année, les deux femmes du tableau ont vu leur fortune baisser, comparé à l’année dernière. Mais Isabel Dos Santos reste toujours la femme la plus riche d’Afrique, même si sa fortune s’établit désormais à 2,3 milliards de dollars. Quant à la nigériane Folorunsho Alakija, elle domine toujours le classement des femmes les plus riches en Afrique de l’ouest, avec une fortune qui s’établit cette année autour de 1,1 milliard de dollars selon Forbes.

Dangote toujours roi d’Afrique

En première position du tableau, on retrouve sans surprise le nigérian Aliko Dangote. La fortune de l’homme le plus riche d’Afrique en 2019 est en baisse de 2 milliards de dollars, comparé à l’année dernière. Selon les estimations de Forbes, Aliko Dangote pèse cette année 10,3 milliards de dollars. Le patron de Dangote Group est suivi sur le podium des 20 africains les plus riches en 2019 par son compatriote Mike Adenuga. Le patron de l’opérateur mobile Globacom fait un bond extraordinaire cette année au classement des fortunes africaines.

Mike Adenuga remonte au classement

S’il était distancé par Dangote dans le classement des 50 hommes les plus riches d’Afrique en 2018, Mike Adenuga n’est désormais qu’à un milliard de dollars de son compatriote dans ce nouveau classement des fortunes. Selon Forbes, Adenuga est à la tête d’une fortune estimée à 9,2 milliards de dollars en 2019. Dans ce nouveau classement des fortunes, notons le recul du milliardaire sud-africain Johann Rupert. Classé deuxième l’année dernière, le patron de la compagnie Richemont est rétrogradé à la cinquième cette année avec une fortune qui s’établit à 5,3 milliards de dollars.

Abdusalam Rabiu de retour

Le milliardaire nigérian Abdusalam Rabiu fait son grand retour dans le classement des 20 africains les plus riches en 2019, après quelques années d’absence. Selon Forbes, il est considéré cette année comme la troisième fortune de son pays. Aux commandes de BUA Group, le milliardaire nigérian est à la tête d’une fortune estimée à 1,6 milliard de dollars.

Classement complet des 20 africains les plus riches

• 20e Michiel Le Roux – Afrique du Sud : le fondateur de Capitec Bank est à la tête d’une fortune qui s’élève à 1,1 milliard de dollars selon Forbes en 2019.

• 19e Folorunsho Alakija – Nigéria : la patronne de Famfa Oil se classe toujours parmi les grosses fortunes du continent africain. Sa fortune est actuellement estimée à 1,1 milliard de dollars. Malgré une fortune en baisse, la nigériane se classe toujours parmi les 10 hommes les plus riches en Afrique de l’ouest en 2019.
• 18e Youssef Mansour – Egypte : l’un des copropriétaires du groupe familial Mansour. La fortune du milliardaire nigérian s’élève à 1,2 milliard de dollars en 2019.

• 17e Yasseen Mansour – Egypte : L’homme d’affaires égyptien est également actionnaire au sein de Mansour Group, la société familiale. Sa fortune est évaluée s’élève à 1,5 milliard de dollars selon le média américain.

• 16e Abdusalam Rabiu – Nigéria : le PDG de BUA Group est à la tête d’une fortune estimée à 1,6 milliard de dollars en 2019.

• 15e Othman Benjelloun – Maroc : le PDG de BMCE of Africa fait toujours partie 20 milliardaires africains de Forbes. Sa fortune est désormais évaluée à 1,6 milliard de dollars.

• 14e Mohammed Dewji – Tanzanie : le seul tanzanien du classement des fortunes africaines en 2019 dirige METL, une entreprise fondée par son père il y’a près de cinquante ans. Sa fortune s’élève à 1,9 milliard de dollars. Le milliardaire tanzanien avait été capturé il y’a de cela quelques mois selon une information transmise par les médias de son pays.

• 13e Aziz Akhanouch – Maroc : patron d’Akwa Group, l’homme le plus riche du Maroc, après le Roi Mohamed VI, vaut 2,1 milliards de dollars cette année.

• 12e Patrice Motsepe – Afrique du Sud : A la tête de la compagnie African Rainbow Minerals, sa fortune s’élève à 2,3 milliards de dollars, soit en baisse de 100 millions par rapport à l’année dernière.
• 11e Strive Masiyiwa – Zimbabwe : le PDG d’Econet Group pèse désormais 2,3 milliards de dollars selon le magazine américain.

• 10e Mohamed Mansour – Egypte : le plus riche du clan Mansour en Egypte. Sa fortune s’établit à 2,7 milliards de dollars cette année.

• 9e Isabel dos Santos – Angola : la femme la plus riche du continent africain avec 2,3 milliards de dollars. L’an dernier, la fortune de l’angolaise était estimée à 2,7 milliards de dollars. Et de 2017 à aujourd’hui, la fortune d’Isabel Dos Santos a chuté de 800 millions de dollars.

• 8e Koos Bekker – Afrique du Sud : le PDG de Naspers pèse cette année 2,3 milliards de dollars.

• 7e Naguib Sawiris – Egypte : il contrôle une partie d’Orascom, société familiale fondée par son père. D’après Forbes, il pèse cette année 2,9 milliards de dollars en 2019, contre 4 milliards de dollars l’an dernier.

• 6e Issad Rebrab – Algérie : le propriétaire du Groupe Cevital est toujours le seul milliardaire algérien de la liste. Sa fortune s’établit cette année à 3,7 milliards de dollars, soit une baisse de 300 millions de dollars comparé à l’an dernier.

• 5e Johann Rupert – Afrique du Sud : PDG de la compagnie Richemont, maison mère des marques Cartier et Montblanc. Le sud-africain pèse cette année 5,3 milliards de dollars contre 7,2 milliards en 2018.

• 4e Nassef Sawiris – Egypte : première fortune du clan Sawiris, également actionnaire au sein du Groupe Adidas. Sa fortune est estimée à 6,3 milliards de dollars en 2019. Nassef domine encore pour cette année le classement des plus riches d’Egypte.

• 3e Nicky Oppenheimer – Afrique du Sud : l’ancien PDG de l’entreprise De Beers pèse cette année 7,3 milliards de dollars au classement Forbes des fortunes africaines.

• 2e Mike Adenuga – Nigéria : le patron de Globacom est classé deuxième homme le plus riche du continent africain en 2019. Sa fortune est estimée à 9,2 milliards de dollars cette année.

• 1er Aliko Dangote – Nigéria : Le PDG de Dangote Group perd près de 2 milliards cette année. Mais il vient en première position dans le classement hommes les plus riches d’Afrique de l’ouest en 2019, grâce à une fortune estimée à 10,3 milliards de dollars.

Trois milliardaires sud-africains absents du classement forbes

Parmi les 20 africains les plus riches en 2019, on dénombre la présence de quatre milliardaires nigérians, ce qui n’était pas le cas l’année dernière. Le milliardaire sud-africain Christoffel Wiese est l’un des grands absents du classement des fortunes africaines cette année. Stephen Saad, l’un des géants de l’industrie pharmaceutiques en Afrique, est absent du podium des fortunes africaines cette année. Stephen Saad est le fondateur de la compagnie Aspen Pharmacare, une des plus importantes sociétés de fabrication de médicaments génériques sur le continent. Desmond Sacco est lui aussi absent de la liste des 20 africains les plus riches en 2019 établie par le magazine Forbes.

Be First to Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Mission News Theme by Compete Themes.