Press "Enter" to skip to content

Virginia Ngozi Etiaba, première femme gouverneur au Nigéria

L’implication des femmes dans la vie politique de la République Fédérale du Nigéria est souvent perçue comme un sujet tabou dans certains états. Mais une personnalité féminine s’est distinguée du lot en devenant la première femme gouverneur de la République Fédérale nigériane. Née dans l’état d’Anambra, Virginia Ngozi Etiaba a gouverné l’état qui l’a vu naître entre 2006 et 2007, un règne qui sera hélas de courte durée.

Virginia Ngozi Etiaba est rentrée dans l’histoire du Nigéria comme étant la première femme à devenir gouverneur en République Fédérale. L’ascension des femmes dans la sphère politique nigériane est loin d’être une réalité, même si certaines figures font exception dans le monde des affaires. C’est le cas de la milliardaire nigériane Folorunsho Alakija qui reste la femme la plus riche du Nigéria mais aussi de l’Afrique de l’ouest.

Le mandat de Virginia Etiaba en tant que gouverneur n’a malheureusement pas duré. Alors qu’elle était nommée vice-gouverneur de l’état d’Anambra où elle est née en 1942, elle s’est vue propulsée au à ce poste suite à des soupçons qui pesaient sur Peter Obi alors gouverneur de l’état. Après avoir longtemps hésité à se prononcer sur le scandale impliquant Peter Obi en 2006, Virginia Etiaba finira par accepter d’occuper le poste de gouverneur de l’état d’Anambra, devenant ainsi la première femme au Nigéria à occuper une telle fonction dans l’histoire du pays. Mais sa nomination suscitera le mécontentement chez certains chefs religieux de l’état d’Anambra :

«Nous sommes choqués par la prétendue attaque de Dame Virgy Etiaba, gouverneur adjoint de l’État d’Anambra, que nous avions félicitée de garder la foi des gens quand elle avait rejeté l’offre de remplacer son patron».

Elle prêtera serment le 3 novembre 2006 pour un règne qui ne durera que trois mois finalement. Le 7 février, Peter Obi est réinstallé dans ses fonctions de gouverneur de l’état d’Anambra après avoir été blanchi en appel des accusations formulées à son égard.

Au cours de son existence, la première femme gouverneur au Nigéria a aussi gagné un combat personnel contre le cancer, un cancer du côlon qui lui a été diagnostiqué en 1998 :
«C’était un cancer du côlon, en effet! La maladie était à un stade grave et seule une intervention immédiate était la solution. Le lendemain, j’ai été admis dans l’aile privée du King’s College Hospital de Londres où, après plusieurs mois de séances de chimiothérapie.», révélait-elle.

Be First to Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Mission News Theme by Compete Themes.