Press "Enter" to skip to content

Libéria : George Weah a prêté serment devant 35 000 libériens

George Weah a été investi ce lundi 22 janvier au stade Samuel Doe devant quelques 35 000 libériens. Plusieurs personnalités politiques des pays voisins ont fait le déplacement à Monrovia pour prendre part à la cérémonie de prestation de serment du successeur d’Elle Sirleaf Johnson.

George Weah a prêté serment comme nouveau président du Libéria ce lundi 22 janvier. Le stade Samuel Doe a été choisi pour la cérémonie d’investiture du nouveau président libérien. La prestation de serment s’est déroulée dans un stade de football complètement plein à craquer. Pour vivre cet événement historique en direct, quelques 35 000 libériens ont effectué le déplacement en provenance de plusieurs comtés du Liberia. La cérémonie d’investiture de George Weah s’est aussi déroulée en présence de plusieurs présidents d’Afrique de l’ouest dont Alassane Ouattara de la Côte d’Ivoire et Roch Christian Kaboré du Burkina Faso. Ellen Sirleaf Johnson, première femme à gouverner un état africain, passe officiellement le flambeau à son successeur élu fin décembre avec un score de 61,5% des voix. Dans l’ombre du nouveau président libérien, évolue une dame bien connue sur la scène politique libérienne, l’ancienne première dame Jewel Howard-Taylor. A la faveur de l’élection de George Weah, l’ex-première dame du Liberia a été élu au poste de Vice-présidente du pays. Si le pays vient de réussir sa première transition démocratique après plus de 40 ans, les chantiers qui attendent le nouvel homme fort du pays sont immenses. La relance de l’économie du pays puis la mise en place d’un climat propice à la cohésion sociale de tous les libériens.

George Weah hérite d’un pays malade

En dépit des deux mandats passés à la tête du Liberia, l’économiste Ellen Sirleaf Johnson récemment radiée de son parti politique, n’a pas réussi à sortir le Liberia de la zone des Etats les plus pauvres de la CEDEAO. A ce jour, cette nation ne figure même pas dans le top 10 des pays les plus riches de l’Afrique de l’ouest. La priorité du nouveau gouvernement consistera donc à relancer la machine économique libérienne en veillant à une meilleure redistribution des richesses. Le pays se classe parmi les plus gros producteurs de diamant au monde mais les libériens ne profitent que très peu des ressources générées par l’extraction des pierres précieuses. Affichant un produit intérieur brut de 2,101 milliards de dollars, le Liberia occupe le 46e rang du classement des 50 pays les plus riches du continent africain. Autre chantier auquel devra s’attaquer le nouveau président George Weah, la pacification de toute l’étendue du territoire, en l’occurrence dans les zones souvent déstabilisées par une présence des groupes armées. Le successeur d’Ellen Sirleaf Johnson a tout un quinquennat devant lui pour faire ses preuves à la tête du pays.

Be First to Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Mission News Theme by Compete Themes.