Press "Enter" to skip to content

Gnamien Konan appelle à maintenir la marche du 15 février

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La marche des évêques en Côte d’Ivoire, prévue pour le 15 février 2020, a été annulée par le cardinal d’Abidjan. Cette annulation est consécutive à certaines menaces proférées sur la toile à l’endroit des fidèles catholiques. Malgré ce recul du prélat catholique, Gnamien Konan appelle les ivoiriens à sortir massivement pour manifester contre le régime.

«J’appelle toutes les Ivoiriennes et tous les Ivoiriens à maintenir la MARCHE DE LA PAIX du 15 février 2020.

Le Nouvel itinéraire sera de la Place de la République à la CEI.

Gnamien Konan Président de
L@ Nouvelle Côte d’Ivoire ».

C’est par ce bref communiqué que l’ancien ministre Gnamien Konan s’est adressé ce lundi 27 janvier aux ivoiriens, suite à l’annulation de la marche de la paix des évêques catholiques. En conférence de presse, l’Abbé Obrou Augustin a dévoilé certaines raisons pour lesquelles l’église catholique a décidé d’annuler sa manifestation pacifique dans la commune de Plateau le 15 février 2020 :

«Pour la paix, l’évêque ne va pas jeter des jeunes à la pâture devant des gens inconscients et incontrôlés… Nous n’avons subi aucune pression(…) nous n’avons aucun problème avec le ministère… Le courrier annonçant la marche a été dépose au ministère de l’intérieur. Il a été réceptionné depuis un certain temps. Le ministère ne nous a pas dit que la marche était interdite, il ne nous a pas aussi dit que c’était autorisé. L’église ne peut servir de caisse de résonance à quelque association ou groupe que ce soit…Nous avons pris cette décision à cause de ce qui se passe sur les réseaux sociaux».

Suite à l’annonce de cette marche, des individus sur la toile avaient proféré des menaces à l’endroit des fidèles qui sortiraient pour manifester pacifiquement le 15 février comme l’avait demandé le cardinal d’Abidjan. Une enquête a été ouverte par le Procureur de la République en vue d’interpeller les auteurs de ces menaces proférées sur les réseaux sociaux à l’endroit des catholiques.

Malgré l’annulation de la marche, Gnamien Konan invite les ivoiriens à sortir massivement, toujours à la même date, pour crier leur ras-le-bol contre le régime Ouattara. Reste à savoir si cet appel lancé par l’opposant ivoirien sera suivi. Vingt milles fidèles étaient attendues à la manifestation des évêques catholiques en Côte d’Ivoire.

Be First to Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Mission News Theme by Compete Themes.