Press "Enter" to skip to content

Mise en quarantaine ratée à l’INJS: André Silver Konan tacle Gon Coulibaly

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La mise en quarantaine à l’INJS des voyageurs ayant débarqué à Abidjan mardi dernier a été levée. Mais le confinement se poursuit à domicile pour l’ensemble des passagers, une annonce qui ne rassure pas vraiment les abidjanais, surtout que le pays enregistre désormais neuf cas de Coronavirus. Le journaliste André Silver Konan n’a pas manqué de recadrer les autorités ivoiriennes après le scandale provoqué par cette mesure de confinement que certaines personnalités hautes placées n’auraient pas respecté.

L’échec de la mise en quarantaine à l’INJS de certains voyageurs nourrit l’angoisse chez nombres d’ivoiriens. Le Coronavirus en Côte d’Ivoire gagne progressivement du terrain, même si nous sommes encore loin du seuil de contamination des pays les plus touchés par le Covid-19. Si les passagers confinés à l’INJS ont pu rejoindre leur domicile, le ministre de la santé a donné l’assurance que ces derniers feraient l’objet d’un auto-confinement à leur domicile.

Cette annonce du ministre Aka Aouélé a été confirmée ce jeudi par le porte-parole du gouvernement qui annonce l’auto-confinement comme l’une des mesures approuvées désormais par le gouvernement dans la lutte contre le Coronavirus.

Cette mise en quarantaine ratée pour des voyageurs arrivés des pays contaminés a suscité la colère et l’indignation chez nombres d’ivoiriens, d’autant plus que certaines personnalités avaient refusé de se soumettre à cette mesure de confinement mise en vigueur, à l’issue d’une réunion du président Ouattara avec le conseil national de sécurité en début de semaine.

La réaction du journaliste André Silver Konan était très attendue. Le moins que l’on puisse dire, c’est que le journaliste ivoirien n’a pas mâché ses mots à l’endroit des autorités ivoiriennes après l’échec de cette mise en quarantaine des dizaines de voyageurs qui ont débarqué à Abidjan depuis des pays contaminés.

Le tacle de Silver Konan à Gon

«Résumons. Nous allons et venons de France depuis plusieurs années. Chaque fois que nous retournions au pays, quel que soit le mois, l’avion était rempli d’Ivoiriens. Ils fuyaient quelque chose en France, à ce moment-là ? Résumons encore. Il n’y avait pas que des Ivoiriens qui étaient sur ce vol avant-hier. Ces non Ivoiriens fuyaient-ils le coronavirus en France ?

Non, les passagers qui ont été confinés à l’INJS ne sont pas le problème. Quand ils prenaient leur avion, personne n’avait interdit les vols en direction de la Côte d’Ivoire. Ils ne peuvent donc pas être coupables d’avoir voyagé. Disons les choses clairement. Ceux qui sont responsables de cette pagaille dans le confinement, ce sont les autorités qui n’ont pas clairement défini les critères de confinement et qui ont trouvé le moyen d’accorder des dérogations spéciales à leurs proches.

Ce sont les autorités qui ont trouvé aussi le moyen de se donner en spectacle, en violant elles-mêmes les mesures de protection (comme la distance d’un mètre).

Avons-nous jamais vu une image de Chinois sur un site de confinement dans le Wuhan ? Avons-nous déjà vu des ministres se faire filmer avec des personnes prétendument mises en quarantaine, dans un autre pays ? Arrêtons, en Côte d’Ivoire, d’accuser les faibles, pour éviter de pointer la responsabilité des puissants !», souligne dans la soirée de ce jeudi le journaliste ivoirien.

Be First to Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Mission News Theme by Compete Themes.