Press "Enter" to skip to content

Afrique du Sud : des magasins H&M saccagés après la pub raciste

En réaction à la publicité raciste diffusée par H&M, des manifestants en Afrique du Sud ont saccagé plusieurs magasins de l’enseigne de vêtements à Johannesburg et la capitale Pretoria. La marque mondiale de vêtements fait face à la colère de la communauté noire suite à diffusion sur son site d’un sweat-shirt porté par un adolescent noir sur lequel était mentionné ‘‘le singe le plus cool de la jungle’’.

La publicité raciste diffusée par H&M alimente toujours la polémique alors que nous sommes ce dimanche 14 janvier à une semaine du début du scandale. En Afrique de Sud, la communauté noire a manifesté son indignation et sa colère contre la marque de vêtements en saccageant plusieurs magasins appartenant au géant de l’habillement à Pretoria et à Johannesburg.

Dans une vidéo diffusée sur les réseaux sociaux le samedi, on y voit plusieurs manifestants saccager des vêtements H&M en signe de protestation contre la publicité raciste de la marque diffusée dimanche dernier sur son site.

Suite à la publication de la photo d’un adolescent noir comme modèle pour un sweat-shirt sur lequel était inscrit ‘‘the coolest monkey in the jungle’’ (le singe le plus cool de la jungle), la communauté noire était montée au créneau pour dénoncer ce racisme flagrant de la marque de vêtements.

Plusieurs célébrités noires s’étaient révoltées contre cette publicité raciste de l’enseigne H&M. Malgré les excuses officielles de la marque sur cet incident qualifié ‘‘d’erreur’’, la communauté noire crie toujours son indignation, et cela une semaine après l’éclatement du scandale.

Samedi en Afrique du Sud, certains manifestants ont exprimé leur colère contre H&M en saccageant des magasins. Quant aux célébrités noires, elles ont choisi une autre voix pour protester contre la marque de vêtements de renommée internationale.

Le singe le plus cool de la jungle, la plaisanterie de trop

Si le racisme est régulièrement dénoncé, que ce soit dans le monde du sport ou dans d’autres domaines, la pub raciste de l’enseigne H&M est sans doute la goutte d’eau qui a fait déborder le vase.

Pour manifester son indignation contre la marque, le chanteur canadien The Weeknd a mis un terme à sa collaboration avec le géant de l’habillement suite à la publication du sweat-shirt assimilant les noirs à des singes. Autre star qui s’est engagée dans une lutte contre la marque, le rappeur américain P Diddy.

La star du hip hop a proposé un contrat de 1 million de dollar à l’enfant traité de singe dans la pub H&M, une proposition à laquelle la mère de l’enfant n’a pas encore répondu. Contrairement à la communauté noire, la mère de l’enfant qui vit à Stockholm a refusé de faire un procès à la marque, ce qui n’empêche pas la communauté noire de poursuivre sa révolte contre la marque, comme ce fut le cas samedi en Afrique du Sud.

Be First to Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Mission News Theme by Compete Themes.