Press "Enter" to skip to content

Présidentielle 2020 Côte d’Ivoire: accusé d’avoir un agenda caché, Maurice Guikahué réagit

La prochaine élection présidentielle en Côte d’Ivoire aura lieu le samedi 28 octobre 2020 selon la Constitution ivoirienne. Pour l’instant, les partis traditionnels n’ont pas encore désigné leur candidat à cette échéance électorale. Le candidat du Pdci sera connu lors de la prochaine convention du parti. Mais certains soupçonnent déjà Maurice Kacou Guikahué, le numéro 2 du parti, d’avoir un agenda caché.

Maurice Kacou Guikahue a-t-il un agenda caché pour la présidentielle de 2020 en Côte d’Ivoire ? Seule certitude, le numéro 2 du PDCI fait aujourd’hui partie des hommes présidentiables au sein de sa formation politique. Dans une interview accordée au Nouveau Réveil, le secrétaire exécutif en chef du Pdci a répondu à ceux qui l’accusent d’avoir un agenda caché pour le prochain scrutin présidentiel en Côte d’Ivoire : «Le Pdci est plus que jamais vivant. Donc, ils veulent mettre les uns et les autres en palabre et décourager les gens. Je demande aux militants de ne même pas écouter ça.

La convention va arriver où on mettra des gens capables de gagner les élections. La candidature de Guikahué n’est pas à l’ordre du jour, on a demandé à Guikahué d’organiser le parti pour prendre le pouvoir avec le candidat que la convention va choisir. Donc, il ne faut pas que les militants soient distraits… Parce que le président Bédié dit : ce n’est pas une simple candidature, c’est une obligation de résultat, les enjeux sont tels que nous devons gagner les élections et nous sommes sûrs d’être en passe de les gagner vu les échos du terrain que nous avons..», indique le secrétaire exécutif du parti.

Même si le Pdci affiche une unité apparente en dépit des nombreuses défections constatées depuis l’année dernière, ce sera difficile pour le parti de Bédié de remporter à lui tout seul la présidentielle de 2020 en Côte d’Ivoire. Conscient de cette difficulté, Henri Konan Bédié a proposé la mise en place d’une plateforme de l’opposition ivoirienne, pour combattre la coalition du RHDP. Si l’idée est saluée par de nombreux opposants, aucun parti de l’opposition ivoirienne n’a encore officialisé son engagement dans cette nouvelle coalition dont la charte n’a pas encore été dévoilée.

Be First to Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Mission News Theme by Compete Themes.