Press "Enter" to skip to content

Présidentielle 2020 Côte d’Ivoire : Boga Gervais propose un plan B au FPI

Le front populaire ivoirien tendance Laurent Gbagbo envisage une participation à la prochaine présidentielle en Côte d’Ivoire prévue pour octobre 2020. Mais la candidature de Laurent Gbagbo est depuis quelques jours devenue hypothétique après le nouveau rebondissement de son procès à la Cour Pénale Internationale. Le sort de l’ancien président est désormais confié aux juges de la Cour d’Appel, une décision qui peut mettre des mois, voire même des années avant d’être connue. Pour Boga Gervais, membre de la coalition EDS, le FPI devrait aussi songer à un plan B sans son leader charismatique.

L’élection présidentielle de 2020 en Côte d’Ivoire verra la participation de l’aile radicale du front populaire ivoirien, conduite par Laurent Gbagbo. Mais les chances de voir l’ancien dirigeant se présenter comme candidat l’année prochaine s’amenuisent de jour en jour. Après l’appel de Fatou Bensouda contre son acquittement, l’ancien dirigeant ivoirien est désormais suspendu à la décision des juges de la Cour d’Appel à la CPI.

Ces derniers devront d’abord recevoir le mémoire de l’appel de Bensouda, avant que la défense de Laurent Gbagbo ne réponde au mémoire de la Procureure de la Cour Pénale Internationale. C’est après une étude minutieuse des deux exposés que la chambre d’appel prendra une décision concernant l’acquittement prononcée par les juges de la première instance. Selon les avis juridiques, il faudrait attendre plusieurs mois, voire même quelques années, avant de connaître l’issue du procès de l’ancien dirigeant ivoirien à la Haye.

La candidature tant attendue de Laurent Gbagbo à la présidentielle de 2020 en Côte d’Ivoire devient du coup hypothétique. Face à cette situation, Boga Gervais, cadre de la coalition EDS dirigée par Georges Ouegnin, propose que le FPI songe à la mise en place d’un plan, dans l’éventualité où la candidature de Laurent Gbagbo ne serait pas possible. L’alternative proposée par Boga Gervais s’inscrit toujours dans la perspective de l’alliance politique que le FPI tente de nouer avec le PDCI d’Henri Konan Bédié. Ce fameux plan B se présente comme suit :

« Proposition de Plan B à l’opposition ivoirienne :
S’agissant de l’opposition, Dr BOGA part du fait que l’appel de la Procureure de la CPI hypothéquant une candidature du Président GBAGBO en 2020, auquel s’ajoute la velléité de modification de la Constitution visant à éliminer le Président BEDIE, il conviendrait donc, par anticipation et par prudence, d’envisager un Plan B dans chacun des deux blocs de l’opposition.

En effet, dans les deux formations politiques du PDCI-RDA et du FPI de GBAGBO, avec leur coalition, des personnalités très compétentes et très respectables existes, qui peuvent remporter la victoire en 2020. Le problème est surtout de savoir comment choisir le duo gagnant, soit dans chaque bloc, soit dans les deux blocs unis. Et si cette équation semble relativement facile au PDCI ; elle reste un casse-tête au FPI/EDS ! Pourquoi ? Parce que le bloc des « pro-Gbagbo » est déjà très divisé, institutionnellement et profondément. Pire : la parole du Président GBAGBO est trop souvent remise en cause aujourd’hui par ses partisans.», écrit fait savoir le membre de la coalition EDS.

Pour désigner le candidat idéal, Boga Gervais propose l’organisation d’élections primaires:

«Je propose UNE ÉLECTION PRIMAIRE. C’est une proposition qui nous offrira un duo de candidats légitimés par les bases, pour la présidence et la vice-présidence ; ils seront crédibles et forts. Une proposition qui nous donnera un duo riche en plus, pour financier la campagne électorale ; puisque le vote sera assorti d’une contribution de 500f.cfa pour tous les votants.

Aussi l’idéal serait-il que cette Primaire s’organise conjointement et ensemble PDCI et FPI. Dès lors le premier élu serait candidat à la présidence et le deuxième élu serait à la vice-présidence. Si les deux premiers sont du même bord politique, alors on prendrait la tête de la liste de l’autre bord pour être le candidat à la vice-présidence. Cependant, à défaut d’organiser cette Primaire ensemble, chaque bloc peut organiser sa Primaire».

Be First to Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Mission News Theme by Compete Themes.