Press "Enter" to skip to content

Présidentielle 2020 : André Silver Konan prédit la victoire de Soro si…

Candidat à l’élection présidentielle d’octobre 2020 en Côte d’Ivoire, Guillaume Soro pourrait créer la surprise en remportant le scrutin. C’est en tout cas l’avis partagé par André Silver Konan, journaliste critique ivoirien. Cependant, le journaliste ivoirien conditionne cette victoire de l’ancien chef du parlement ivoirien par la non-participation des trois ‘‘grands’’ de la scène politique ivoirienne, à savoir Henri Konan Bédié, Ouattara Alassane et Laurent Gbagbo. Mais ce n’est guère la seule condition.

Guillaume Soro peut-il remporter la présidentielle d’octobre 2020 en Côte d’Ivoire ? Selon le journaliste André Silver Konan, le vent pourrait tourner en faveur de l’ancien chef du parlement ivoirien à certaines conditions. La première serait la non-participation des trois grandes figures de l’élection présidentielle de 2010, à savoir Laurent Gbagbo, Ouattara Alassane et Henri Konan Bédié. Mais ce n’est pas la seule condition qui garantirait la victoire de Guillaume Soro lors du prochain scrutin présidentiel ivoirien.

Cette victoire pourrait se concrétiser si le RHDP présentait Gon Coulibaly comme son candidat à cette élection : «En fait, si Ouattara pense vraiment à instaurer une présidentielle à un tour, après avoir remis le critère de l’âge qui éliminerait de fait lui-même, Bédié et Gbagbo ; c’est simple, Soro sera le futur Président de la Côte d’Ivoire. La raison ? Une bonne partie de l’opposition (à commencer par le PDCI qui n’aurait pas de candidat “naturel”) se rassemblerait autour de sa candidature et il ferait de Gon une bouchée.

Je répète : trouvez des mécanismes pour éliminer les Trois Grands qui n’ont pas été brillants lors de leurs mandats respectifs, si vous voulez, cela m’importe vraiment peu, mais de grâce, ne songez pas à en profiter pour remettre en cause tous nos acquis démocratiques. Nous ne l’accepterons pas. Et vous risquez de sortir de l’histoire de ce pays, par la pire des mauvaises portes. Nul ne dira demain que je n’aurais pas prévenu aujourd’hui», a indiqué le journaliste ivoirien.

Rappelons qu’André Silver Konan a déjà marqué son opposition à la candidature des trois grands de la politique ivoirienne, arguant pour sa défense qu’ils auraient lamentablement échoué.

Be First to Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Mission News Theme by Compete Themes.