Press "Enter" to skip to content

Obsèques d’Arafat, affaire 42 millions: «Samuel Eto’o n’a rien donné encore»

Alors que l’organisation des obsèques d’Arafat DJ bat son plein depuis quelques jours, l’affaire d’un supposé don du camerounais Samuel Eto’o à la famille du défunt défraie la chronique. A en croire les bruits qui courent, le footballeur camerounais aurait remis la somme de plus de 40 millions de Francs Cfa à la famille de l’artiste. Kenzo Cash Money, président du comité d’organisation des funérailles du Yorobo, a fait une mise au point sur ce sujet.

Kenzo Cash Money, PCO des obsèques d’Arafat DJ, a fait une mise au point sur l’affaire des 42 millions de Samuel Eto’o remis à la famille lors de la visite de . Après avoir traduit sa compassion à la famille du chanteur décédé, le footballeur camerounais a effectué le déplacement jusqu’au domicile du défunt pour transmettre ses condoléances à la famille et aux proches du Yorobo. Durant cette visite, des indiscrétions ont révélé sur les réseaux sociaux que le camerounais avait remis la somme de 42 millions de francs Cfa à la famille de DJ Arafat mort à la suite d’un accident de moto survenu en début de semaine.

Désigné comme président du comité d’organisation des obsèques d’Arafat DJ, Kenzo Cash Money a fait une mise au point sur cette affaire de 42 millions qui circule depuis des jours sur les réseaux sociaux : «Samuel Eto’o est venu présenter ses condoléances à la famille. Il a promis revenir faire un don mais il n’a encore rien donné. Nous avons vu sur les réseaux sociaux qu’il aurait remis 42 millions, certains parlent même de 45 millions. Il n’a encore rien donné à qui que ce soit. C’est archi faux».

Selon le comité d’organisation des obsèques d’Arafat, le camerounais attend les funérailles du Yorobo pour témoigner financièrement sa compassion à la famille du Yorobo. A en croire Kenzo Cash Money, DJ Arafat sera enterré probablement le 31 août prochain. Le lieu de l’enterrement n’est pas encore connu, mais certains laissent entendre que le Yorobo pourrait être enterré au cimetière de Williamsville dans la commune d’Adjamé, là où repose feu Douk Saga, le président fondateur du coupé décalé.

Be First to Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Mission News Theme by Compete Themes.