Press "Enter" to skip to content

Mort de Dj Arafat: Hanny Tchelley appelle Hamed Bakayoko à veiller sur Carmen, Rafna et Maël

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L’animatrice ivoirienne Hanny Tchelley s’est prononcée sur la mort de DJ Arafat qui affecte aujourd’hui tous les adeptes de la musique ivoirienne. L’artiste est décédé dans un regrettable accident de circulation en début de semaine, laissant derrière lui une épouse (mariage coutumier) et des enfants. Pour l’animatrice ivoirienne, Hamed Bakayoko, à qui le Yorobo vouait un grand respect, doit prendre toutes les dispositions pour veiller sur Carmen Sama et les deux enfants de l’artiste, Maël et Rafna.

La mort de DJ Arafat est une tragédie nationale qui a fait la une de l’actualité ivoirienne durant toute la semaine. L’artiste ivoirien est décédé à la suite d’un accident de moto dans la commune de Cocody, laissant derrière lui une épouse et deux enfants. S’il n’avait pas encore passé la bague au doigt de Carmen Sama, le Yorobo avait déjà accompli un premier pas avec cette dernière à travers le mariage coutumier en décembre dernier. De leur union est née une fille baptisée Rafna. DJ Arafat est aussi père d’un garçon du nom de Maël qui réside en France avec sa mère.

On le sait tous, les obsèques d’Arafat seront l’occasion pour de nombreuses personnalités de faire des dons à la famille de l’artiste décédé. Concernant ses dons, des indiscrétions avaient révélé que Samuel Eto’o avait remis 42 millions à la famille du chanteur, lors d’une visite au domicile du Yorobo. L’information sera rapidement démentie par les proches du Yorobo. Peiné par la mort de DJ Arafat, l’animatrice ivoirienne Hanny Tchelley a lancé un cri de cœur à Hamed Bakayoko, l’actuel ministre de la défense en Côte d’Ivoire.

Ce n’est un secret de polichinelle pour personne, le Yorobo était comme un fils pour Hamed Bakayoko. C’est fort de ce grand attachement qui les liaient que l’animatrice Hanny Tchelley a appelé le ministre à prendre soin de la famille du chanteur, en l’occurrence Carmen Sama son épouse, Rafna et Maël qui sont les deux enfants du Yorobo. L’animatrice a d’ailleurs formulé plusieurs propositions dans son cri de cœur au ministre, dont l’ouverture d’un compte bloqué pour assurer l’avenir des deux enfants du Yorobo, avec les dons qui seront perçus durant la cérémonie d’hommage à Arafat.

Le message d’Hanny Tchelley à Hamed Bakayoko

«Je ne connaissais pas particulièrement ce jeune chanteur, la seule chanson que je retiens de lui c’est l’hommage à son ami Jonathan. Il était donc capable d’empathie, d’amour de l’autre, de reconnaissance, de compassion. Mais j’ai reçu et visionné plusieurs fois la vidéo ci-dessous qui date du 26 Décembre 2014, dans laquelle il se contait, se racontait, se dévoilait, comme un testament, et j’ai été touchée.

J’ai compris qu’au-delà de ses frasques et de tout ce qui lui était reproché, ce sont tous ses manques qu’il hurlait. J’ai vu son immense besoin d’Amour, de cet amour qui entoure, forge, construit un enfant, cet Amour inaccessible qu’il poursuivait à travers ses excès, pour panser les blessures de son âme. Et comme a dit quelqu’un, il est mort comme il a vécu : avec insolence ! Quel gâchis ! On ne peut plus ramener le temps, Arafat ne se réveillera plus, il est parti à jamais rejoindre les étoiles.

C’est une leçon pour tous les parents : soyons des pères présents, responsables, fermes mais pas autoritaires, aimants pour nos enfants. Soyons des mères « entourantes », consolatrices, soignantes, aimantes pour nos enfants. Aimons-les plus que nous-mêmes. Inculquons-leur des valeurs, des règles de vie qui les forment émotionnellement, psychologiquement, moralement pour affronter la Vie. Bâtissons une société avec une jeunesse forte, solide, éclairée.

Mes prières vont à l’étoile filante Arafat DJ pour le repos de son âme. Mes pensées émues vont à ses enfants si jeunes, à sa jeune compagne, à son public, ces « Chinoises et Chinois » comme il les appelait et qui sont inconsolables. Merci aux bonnes âmes et aux Mamans de substitution d’avoir été là dans ses moments d’égarement. Dieu vous bénisse.

Aujourd’hui qu’il est mort, tout le monde est dans un rôle, une mise en scène macabre, tirant la couverture à lui, à elle, oubliant qu’ils, elles ont été pour beaucoup dans cette dérive qui l’a mené à sa fin tragique.
Mr le Ministre Hamed Bakayoko, je vous ai vu et entendu dans une vidéo, portant Arafat Dj sur votre dos et disant : « c’est mon fils, c’est mon fils ». Je sais que vous êtes effondré et j’aimerais également vous présenter mes condoléances.

Mais au-delà de l’émotion, je veux aussi attirer votre attention sur ce qui se joue sous nos yeux, sur le bal des vautours qui a lieu autour du cadavre de votre « fils ».
Mr le Ministre Hamed Bakayoko, ne vous laissez pas berner par les charognards qui s’agitent depuis la mort de l’artiste, voulant être ce qu’ils, elles n’ont jamais été pour lui. Je ne doute pas que vous ayez pris des dispositions ; toutefois, j’aimerais vous soumettre quelques pistes, et si vous les avez déjà explorées tant mieux.

Mr le Ministre Hamed Bakayoko, Arafat Dj avait des enfants et une compagne qu’il avait dotée. Prenez les choses en main Svp.
Soyez pragmatique, soyez fermes, encadrez les dons, réservez cet argent ainsi que ses biens pour l’éducation et la vie de ses enfants et de sa jeune compagne qui se retrouve veuve avant d’être mariée :

1.Achetez une maison pour les loger, si l’Artiste n’en avait pas déjà une.
2.Confiez les biens d’Arafat Dj à un gestionnaire qui donnera une rente mensuelle à sa compagne et à ses enfants pour leurs charges (alimentation, frais scolaires, etc)
3.Prenez une assurance maladie pour ses enfants et sa femme
4.Ouvrez un compte bloqué au nom de CHAQUE ENFANT avec les dons importants qui affluent. Chaque enfant entrera en possession de son compte à sa majorité.

Mr le Ministre Hamed Bakayoko, je m’excuse de vous interpeller ainsi publiquement, mais svp impliquez-vous, occupez-vous-en, agissez afin que ses enfants ne se retrouvent pas à leur tour à dormir sur les tables d’un marché et ne connaissent à leur tour le destin tragique de leur père. Pour que Arafat DJ ne soit pas mort pour rien.
Merci et que mon Jésus Adoré touche votre cœur et vous bénisse, Mr le Ministre Hamed Bakayoko».

Be First to Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Mission News Theme by Compete Themes.