Press "Enter" to skip to content

Gnamien Konan demande à Macron la suppression du Franc Cfa

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L’allègement de la dette de certains pays africains par le FMI a été salué par de nombreux intellectuels du continent. Mais pour Gnamien Konan, la dette n’est pas le véritable problème des pays africains. Candidat déclaré à la prochaine présidentielle en Côte d’Ivoire, le député de Botro a proposé à Emmanuel Macron la suppression du Franc Cfa.

La suppression du Franc Cfa fait partie des six exigences formulées par Gnamien Konan ce mercredi à l’endroit d’Emmanuel Macron. Pour l’élu ivoirien, la dette des pays africains n’est pas le plus gros handicap, mais plutôt la dépendance à la politique monétaire qu’elle ne contrôle pas sur tous les fronts. Gnamien Konan a en tout adressé six propositions au président français pour aider le continent africain à se remettre sur les rails du développement :
«Je vous salue et vous remercie, monsieur le président Macron pour tout ce que vous faites pour l’Afrique. Ce matin tout le monde a pris conscience de votre attachement à l’Afrique. Je vous ai écouté et j’avoue que par moment, je croyais entendre le Président de l’Afrique. Réécoutez vous et vous verrez.

Dieu merci le Coronavirus a décidé de laisser du temps à l’Afrique.
Donc, je voudrais profiter de votre extraordinaire capacité d’écoute pour faire quelques propositions.
La dette n’est évidemment pas la CAUSE des problèmes de l’Afrique. Le taux d’endettement des pays africains fait quelques fois la moitié de celui de certaines grandes puissances. Le problème demeure notre capacité à produire de la valeur ajoutée, l’industrialisation.

Mais c’est vrai, dans l’urgence, le réflexe COVIDIEN consiste à traiter les symptômes. Ainsi à défaut de s’attaquer au virus, on peut traiter la fièvre, traiter la toux…porter un masque, protéger ses yeux, se laver fréquemment les mains, faire des tests pour isoler les porteurs, se confiner, renforcer son système immunitaire pour éviter d’être contaminé…
C’est pourquoi, pour que l’Afrique renforce son immunité économique, je vous propose quelques solutions.

1- La SUPPRESSION DU FRANC CFA.
Les pays africains souhaitent aussi utiliser la planche à billets quand la situation l’exige comme en ce moment.

2- Permettre aux étudiants africains de s’inscrire pour suivre gratuitement les cours en ligne dans les universités occidentales.

3- Rapatrier d’office dans les pays respectifs tous les fonds détournés que les dirigeants africains vont déposer dans les banques occidentales et autres paradis fiscaux. Le cas échéant les utiliser pour payer une partie du service de la dette avant l’annulation du solde.

4- Créer un Impot appelé impôt-blanchiment équivalent à la valeur du bien personnel pour des acquisitions(immeubles, véhicules, tableaux… tout bien non destiné à l’exportation) dans les pays occidentaux, dont la valeur est supérieure à 10.000€. Les recettes sont à reverser au Trésor public du pays de l’acheteur.

5- Utiliser vos compétences pour que dans l’exportation de leurs matières premières, et pour une période de 10 à 20 ans, les pays africains perçoivent au moins 30% dans la chaîne de valeurs.

6- Veiller à la démocratisation de l’Afrique et ne pas chercher à pistonner un petit camarade comme certains l’ont fait avant vous.

Vous avez tout mon soutient dans un deconfinement rapide de la France car le confinement est une voie sans issue.
Je vous souhaite une bonne réunion du G20 ce soir.».

Be First to Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Mission News Theme by Compete Themes.