Press "Enter" to skip to content

Coronavirus Madagascar : plus de 800 cas confirmés malgré le Covid-Organics

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Pleinement engagé dans la lutte contre le nouveau coronavirus à Madagascar, le président Andry Rajoelina avait présenté il y’a plus d’un mois un traitement préventif censé freiner la propagation du virus. Mais plus d’un mois après une vaste opération de distribution de Covid-Organics à la population, le nombre de cas confirmés grimpe à une vitesse inquiétante. A ce jour, le pays totalise plus de 800 cas de contamination et enregistre 6 décès causés par la Covid-19.

La maladie à coronavirus à Madagascar continue toujours de gagner du terrain, malgré la mise à disposition du grand public du Covid-Organics, un traitement élaboré à base de l’Artemisia. Si le pays se vantait par moment d’avoir zéro décès de la pandémie, ce n’est plus le cas depuis environ un mois.

A ce jour, le pays enregistre six décès de la maladie à Covid-19. Selon les derniers chiffres officiels sur la maladie, ce sont à ce jour plus de 800 personnes qui sont atteintes du coronavirus à Madagascar. Présenté comme un traitement préventif, le Covid-Organics n’a pour l’heure pas encore freiné la propagation à grande vitesse de la maladie.

Au cours des trois derniers jours, ce sont plus d’une centaine de cas, 128 cas plus précisément, qui ont été rapporté par les instances sanitaires malgaches :

«Pour vendredi, sur deux cent cinquante-neuf (259) tests effectués par l’Institut Pasteur de Madagascar (IPM) d’Antananarivo et son laboratoire mobile de Toamasina, quarante-deux (42) contaminations ont été découvertes, dont dix-sept (17) à Antananarivo, dix-sept (17) autres à Toamasina, cinq (05) à Fenerive-Est, et trois (03) à Moramanga. Sur soixante et onze (71) tests effectués, le Centre d’infectiologie Charles Mérieux (CICM) a détecté dix-huit (18) nouveaux cas, dont huit (08) à Antananarivo et dix (10) pour Toamasina. Enfin, le laboratoire du centre hospitalier Universitaire Joseph Ravoahangy Andrianavalona (CHUJRA) d’Ampefiloha a trouvé un cas positif sur soixante et onze (71) prélèvements effectuées.

Pour samedi, le CICM a découvert douze (12) cas positifs sur les quatre-vingt-seize (96) analyses effectuées, dont dix cas (10) se disséminent dans plusieurs quartiers d’Antananarivo : Beravina Itaosy, Alakamisy Fenoarivo, Ambatomaro, Ampitatafika , Antsahavory Alakamisy, Manjakaray et Vontovorona, et deux (02) à Toamasina, tandis que l’IPM d’Antananarivo et son laboratoire mobile à Toamasina ont effectué deux cent trente-neuf (239) analyses de prélèvements et ont décelé dix-neuf (19) cas, dont onze (11) de Fort Dauphin et les huit (08) restants se répartissent entre Antananarivo, Arivonimamo et Toliara.

Enfin pour dimanche, l’IPM et son laboratoire mobile à Toamasina ont trouvé vingt-six (26) cas sur deux cent vingt et un (221) tests effectués, dont sept (07) de Moramanga, deux (02) d’Ambatomirahavavy, un (01) de Soavinandrina, deux (02) d’Alakamisy Fenoarivo, un (01) nouveau cas importé de Toamasina dans la région Haute Matsiatra, et treize (13) cas à Toamasina. Le laboratoire de l’hôpital HJRA d’Ampefiloha a détecté dix (10) cas sur soixante-douze (72) tests effectués, dont neuf (09) de Toamasina et un (1) d’Ambatovy.», révèlent nos confrères de Madagascar Tribune.

Du 19 mars au 29 mai, le pays a effectué à ce jour 11 311 tests à l’issue desquels 826 personnes ont été déclarées positives à la maladie à covid-19.

Be First to Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Mission News Theme by Compete Themes.