Press "Enter" to skip to content

Ligue des champions : Neymar visé par une enquête de l’UEFA

Le footballeur brésilien Neymar est officiellement dans le collimateur du conseil disciplinaire de l’UEFA. L’instance du football européen a décidé d’ouvrir une enquête disciplinaire à l’encontre de l’attaquant parisien suite à ses propos injurieux tenus lors du match retour des huitièmes de finale de ligue des champions entre le PSG et Manchester United.

Furieux contre l’arbitre après l’élimination du PSG en ligue des champions, le footballeur brésilien Neymar a tenu des propos injurieux à l’égard des officiels du match depuis son compte Instagram : «C’est une honte. Ils ont quand même mis quatre types qui ne comprennent rien au football pour regarder le ralenti. Ce n’est pas possible !!! Comment le mec peut mettre la main dans son dos ? Allez-vous faire foutre». Cette réaction du footballeur brésilien, après la défaite de son club, s’inscrit dans la longue polémique née du pénalty accordé à Manchester United mardi dernier face au PSG. Après consultation de la VAR, le pénalty mancunien, synonyme de qualification de United en quarts de finale de la ligue des champions, sera finalement accordé.

Pour les insultes proférées à l’encontre des arbitres qui ont officié le match entre le PSG et Manchester United, la commission disciplinaire de l’UEFA a décidé d’ouvrir une enquête, conformément aux dispositions de l’article 31 (3) du réglementaire disciplinaire de l’instance du football européen :
«Une enquête disciplinaire a été ouverte, basée sur l’article 31 (3) du règlement disciplinaire, en lien avec le comportement du joueur du PSG Neymar à la suite de PSG – Manchester United. Dans le respect de cette enquête, les informations seront disponibles en temps voulu».

Si le PSG a été éliminé en huitièmes de finale de la ligue des champions, Neymar n’est pas pour autant à l’abri de sanctions du conseil disciplinaire de l’UEFA. La sanction pour le joueur brésilien devrait tomber probablement la semaine prochaine, ou celle d’après. Le joueur risque une suspension de deux à trois matches à la prochaine ligue des champions, ou peut-être des sanctions financières, comme ce fut le cas pour l’entraîneur de l’Atlético Madrid, condamné à payer 20 000 euro pour avoir célébré d’une façon disproportionnée la victoire de son équipe en match aller.

Be First to Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Mission News Theme by Compete Themes.