Press "Enter" to skip to content

Présidentielle 2020 en Côte d’Ivoire : le FPI sera candidat (Simone Gbagbo)

La participation du FPI à la présidentielle de 2020 en Côte d’Ivoire n’est plus en doute. A l’occasion d’un meeting à Dabou, Simone Gbagbo, deuxième Vice-présidente de l’aile dissidente du parti, a confirmé la participation du front populaire ivoirien aux échéances électorales prévues dans quatorze mois.

Le FPI sera bel et bien candidat à la présidentielle de 2020 en Côte d’Ivoire. L’information vient d’être confirmée par Simone Gbagbo, actuelle vice-présidente du parti, au cours d’un déplacement dans la ville de Dabou : «je tiens ici à dire haut et fort que le FPI prendra part aux élections de 2020», rapporte le site ivoirien Koaci.

La question d’une candidature du front populaire ivoirien est sur toutes les lèvres depuis l’acquittement de Laurent Gbagbo, actuellement à Bruxelles dans l’attente de la fin de son procès. Rappelons que l’aile dissidente du FPI avait boycotté le scrutin présidentiel d’octobre 2015, une élection où Pascal Affi N’Guessan s’était présenté comme le candidat du parti. A quatorze mois de la présidentielle de 2020 en Côte d’Ivoire, le camp Gbagbo prépare son grand retour sur la scène politique ivoirienne après plusieurs années d’absence.

Mais une candidature en 2020 du FPI sans soutiens ne pourra véritablement inquiéter le pouvoir en place, à savoir le RHDP. Il faudrait donc pour le front populaire ivoirien, se tourner vers d’autres alliés, comme l’a suggéré Henri Konan Bédié à travers la création de la plateforme de l’opposition ivoirienne. Interrogé sur cette alliance, le chef du Pdci indiquait qu’elle fonctionnerait sur le même principe que le RHDP en 2010 : «Nous n’avons pas parlé de cela mais nous estimons que, dans la perspective de 2020, chaque parti doit avoir un candidat et en cas de second tour les autres se rangeront derrière le mieux placé. C’est la formule qui convient lorsque l’on est plusieurs partis à se présenter».

Le FPI cherche encore son candidat

Si la candidature du FPI en 2020 est une certitude pour Simone Gbagbo, nul ne sait qui sera le candidat proposé par le front populaire ivoirien. Laurent Gbagbo pourrait être parfaitement éligible pour une candidature, s’il était définitivement acquitté à la CPI. Mais sa candidature dépendra également de l’issue judiciaire de sa condamnation pour le braquage de la BCEAO pendant la crise post-électorale ivoirienne.

Si l’ancien dirigeant est condamné en appel dans ce procès, alors il lui sera impossible d’être candidat du FPI à la présidentielle de 2020 en Côte d’Ivoire. Dans l’éventualité d’une non-candidature de l’ex-président, le front populaire devra songer à adouber un dauphin dans cette élection. Et des voix s’élèvent déjà en faveur d’une candidature de Simone Gbagbo en 2020. Grâce à son amnistie, l’ancienne première dame est aujourd’hui acquittée de toutes les condamnations.

Be First to Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Mission News Theme by Compete Themes.