Press "Enter" to skip to content

Les enrôlements sur la liste électorale prorogés au 30 juin 2020

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La révision de la liste électorale en Côte d’Ivoire, censée prendre fin le mercredi 24 juin 2020, sera prorogé d’une semaine supplémentaire. Le porte-parole de la commission électorale indépendante, Emile Ebrottié, a annoncé ce mardi la prorogation de l’opération d’enrôlement des ivoiriens sur les listes électorales.

«OPÉRATION DE RÉVISION DE LA LISTE ÉLECTORALE

DÉCLARATION SOLENNELLE POUR LA PROROGATION DE LA PÉRIODE DE RECENSEMENT ÉLECTORAL
M. Emile EBROTTIE Porte Parole de la CEI

Mesdames et Messieurs
Le mardi 09 juin 2020 dernier, le Président de la Commission Électorale Indépendante invitait les Ivoiriens à s’inscrire massivement sur la liste électorale à l’occasion de l’opération de Révision de la Liste Électorale de notre pays.

Cette opération que nous avons lancée le mercredi 10 juin 2020 en Côte d’Ivoire et le 13 juin 2020 à l’étranger se poursuit jusqu’au mercredi 24 juin 2020.

Comme nous vous l’avions indiqué, la Révision de la Liste Électorale est d’une importance capitale dans le processus électoral en cours, car il s’agit de recenser les électeurs ivoiriens devant participer à la désignation de nos futurs gouvernants, dont le Président de la République, le 31 octobre prochain.

Notre voeu le plus ardent est que tous les Ivoiriens remplissant les conditions pour être inscrits sur la Liste Électorale, y figurent effectivement.

Fort heureusement notre appel a été entendu et bien relayé par les acteurs de la vie politique et de la société civile en Côte d’Ivoire.

C’est pourquoi, la CEI se réjouit du consensus citoyen qui s’est créé autour de cette opération à travers les appels lancés par les partis politiques à tous leurs militants et sympathisants, ainsi que l’engagement des Organisations de la Société Civile pour la sensibilisation et l’encadrement des requérants potentiels afin que ceux-ci disposent des documents requis pour leur inscription sur la Liste Électorale.

L’opération spéciale initiée par le Gouvernement pour la délivrance de jugements supplétifs et de certificats de nationalité connaît également un intérêt certain auprès de la population.
Toute cette mobilisation a créé un engouement chez nos concitoyens au point de susciter dans les partis politiques et les organisations de la société civile une préoccupation visant à solliciter auprès de la CEI une prorogation de la période de recensement électoral.

Il s’agit de donner l’opportunité à un grand nombre de requérants potentiels de s’inscrire sur la liste électorale.

La CEI félicite et encourage tous les acteurs pour leur implication.
Au regard des statistiques partielles à notre disposition, les tendances sont encourageantes.
Mesdames et Messieurs
Afin de faire droit à cette requête légitime des acteurs du processus électoral, la Commission Centrale de notre Institution a proposé ce jour au gouvernement la prorogation de l’opération de recensement électoral.
Notre intérêt et notre souhait, est de conforter l’inclusivité autour du processus.
Nous vous l’avions indiqué, et nous voudrions le réaffirmer, la CEI ne souhaite laisser en marge aucun citoyen qui manifeste le désir de s’inscrire sur la liste électorale.
Toutefois, la CEI est tenue au respect des dispositions légales. Elle ne peut donc pas proroger indéfiniment le recensement électoral, car elle est contrainte d’organiser le scrutin présidentiel le 31 octobre 2020, conformément à la Constitution et de publier la Liste Électorale Provisoire, trois mois avant le scrutin, soit le 1er août 2020 au plus tard, comme le prescrit le Code électoral.
C’est pourquoi, nous proposons la prolongation du recensement électoral jusqu’au 30 juin 2020.

Mesdames et Messieurs

La CEI réitère son appel en vous invitant à venir nombreux vous faire enrôler. Nos équipes de recensement ont été renforcées.
Par ailleurs, des imprimés de certificats de résidence et de domicile supplémentaires ont été mis à la disposition des sous-préfectures et

commissariats de police pour ceux qui souhaitent changer de lieu de vote.

La Commission centrale de la CEI salue ici la pleine implication et l’appui inestimable des Autorités préfectorales et policières dans la conduite de cette opération. Elle les invite à poursuivre et à faciliter la délivrance gratuite des certificats de résidence et de domicile aux requérants.

La CEI voudrait encourager les acteurs politiques, les organisations de la société civile, la presse, les Autorités traditionnelles et tous les leaders d’opinion à poursuivre la sensibilisation et l’encadrement des requérants potentiels avec plus d’ardeur.

Les Commissaires Superviseurs et les Commissaires locaux de la CEI restent entièrement ouverts et disponibles pour la remontée des éventuelles difficultés de terrain en vue d’y donner les suites appropriées.

Aux électeurs qui souhaitent changer de lieu de vote, la CEI leur offre l’option de le faire en ligne, en toute tranquillité, en accédant au site web de la CEI www.cei.ci. Le mode opératoire y est expliqué.

Mesdames et Messieurs,
Les jours et horaires d’ouverture de nos centres de recensement restent inchangés. A titre de rappel, les guichets sont ouverts tous les jours de la semaine, du lundi au dimanche, de 07h 30 min à 13 heures, et de 14h heures à 17 heures 30 min.

Les pièces exigées aux requérants restent les mêmes :

  • En Côte-d’Ivoire :
    Il s’agit de la carte nationale d’identité (CNI) ou du certificat de nationalité ivoirienne ou de l’attestation d’identité ou du récépissé délivré par l’Office National de l’Etat Civil et de l’Identification en Côte d’Ivoire (ONECI) ou du récépissé délivré par l’ex Office National d’Identification (ONI).
  • A l’étranger
    La carte consulaire ou le passeport biométrique ou la carte nationale d’identité (CNI) sont les pièces requises.

Il nous revient que nos frères et soeurs de la diaspora montrent un réel engouement pour l’opération de révision de la liste électorale.

Nous voudrions saluer leur mobilisation et les appeler à s’enrôler dans la discipline et le respect des mesures arrêtées par les pays hôtes dans le cadre de la lutte contre la COVID-19.

Profitons tous de cette prorogation du délai du recensement électoral jusqu’au 30 juin 2020 pour nous inscrire sur la Liste Electorale afin de participer aux prochaines élections pour désigner nos futurs gouvernants.

Nous contribuerons ainsi au renforcement de notre démocratie.».

Be First to Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Mission News Theme by Compete Themes.